Le n°3 de Boukan est consacré à la question climatique dans les Outremer

De la calotte glaciaire de Kerguelen, jusqu’à la grande forêt pluviale guyanaise, en passant par l’immense récif corallien de Nouvelle-Calédonie, les «Outremer» couvrent trois milieux naturels des plus différents, des plus sauvages et des plus préservés de la planète. Mais ces écosystèmes encore exemplaires évoluent rapidement, et sont aussi en première ligne face au réchauffement climatique.

Couverture du n°03 de Boukan Couverture du n°03 de Boukan
Fonte des glaces accélérée pour la calotte Cook, blanchissement pour de nombreux coraux aux Antilles, à la Réunion et même en Polynésie, questionnement sur la capacité de la forêt amazonienne à s’adapter aux changements à venir, ces évolutions liées au climat sont de mieux en mieux documentées. Les territoires ultramarins, véritables sentinelles face au réchauffement climatique, font face à des défis environnementaux diverses et très rapides.
Ce nouveau numéro de Boukan – il a tardé à sortir pour des raisons budgétaires, nous nous en excusons – est teinté dans son dossier central, d’une forte tonalité scientifique sur ces questions liées à l’impact de la crise climatique. Côté reportage, nous découvrirons le combat que mènent les sociétés les plus fragiles pour survivre, dans l’océan Pacifique dans les îles Tuvalu, et les pistes de résilience qui se dessinent aux Marquises, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Wallis-et-Futuna.

sommaire-bk03

 Voici quelques extraits d'articles que nous vous proposons dans ce numéro :

DOSSIER RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE.

Hausse de la température des océans et récifs coralliens ne font pas bon ménage. En effet, face à des augmentations de température trop importantes les coraux ont tendance à perdre leurs couleurs et blanchir et, si le phénomène perdure, ils peuvent même mourir. Même si certains montrent une capacité d’adaptation surprenante, la France, en tant que quatrième pays corallien au monde, a son rôle à jouer dans la protection de ce fragile écosystème. 

Le biologiste Yann Lacube du Criobe (Centre de Recherche Insulaire et Observatoire de l’Environnement) effectue des relevés sur les arbres à coraux. Il travaille sur le programme de Laetitia Hedouin sur les coraux résistants au réchauffement climatique. île de Moorea, Polynésie française. © Photo A. Rosenfeld Le biologiste Yann Lacube du Criobe (Centre de Recherche Insulaire et Observatoire de l’Environnement) effectue des relevés sur les arbres à coraux. Il travaille sur le programme de Laetitia Hedouin sur les coraux résistants au réchauffement climatique. île de Moorea, Polynésie française. © Photo A. Rosenfeld

À cause d’une sécheresse majeure qui s’est installée depuis les années 60 au-dessus des Kerguelen, la calotte Cook fond à une vitesse tristement record. Les glaciers situés en bordure des régions de climat polaire sont extrêmement sensibles au changement climatique. Au cours des dernières décennies, ils ont détenu les records de perte de masse glaciaire à l’échelle du globe, avec des valeurs particulièrement extrêmes en Patagonie et sur l’archipel des Kerguelen, contribuant de manière significative à l’élévation du niveau de la mer.

Colonie de manchots royaux dans la Baie du Marin, avec au fond l’île de l’Est, à Crozet. © Tanguy Deville Colonie de manchots royaux dans la Baie du Marin, avec au fond l’île de l’Est, à Crozet. © Tanguy Deville

 La canopée amazonienne est-elle encore un puits de carbone ?
L’Amazonie est la plus grande forêt tropicale de la planète, elle héberge une grande biodiversité, et une diversité de cultures. L’Amazonie est aussi devenue récemment le sujet de débats passionnés concernant son futur. Soumis au réchauffement climatique, continuera-t-elle à jouer un rôle de puits de carbone, en fixant le CO2 atmosphérique ? De nombreux chercheurs, notamment au sein du Labex Ceba en Guyane, étudient les tendances actuelles et scénarios pour la forêt amazonienne. 

Ambiance de forêt guyanaise © Guillaume Feuillet Ambiance de forêt guyanaise © Guillaume Feuillet

 Protéger les océans, un enjeu politique

Essentiels à la vie sur Terre, les océans produisent 50 % de l’oxygène que nous respirons, assurent la sécurité alimentaire de millions de personnes et sont un allié déterminant pour lutter contre les changements climatiques. Il est essentiel et urgent de les protéger contre les nombreuses menaces qui les fragilisent : surpêche, pollution par le plastique, extractions minières, forages pétroliers… Leur protection dépend aussi de l’action et de la volonté des gouvernements. 

A quoi pourrait ressembler la protection de 30% des océans ? © Greenpeace A quoi pourrait ressembler la protection de 30% des océans ? © Greenpeace

 

Retrouvez Boukan sur son site web

boukan.press

Abonnez vous en ligne sur la Boutique Boukan

Le compte twitter de Boukan

POINTS DE VENTE & Version DIGITAL

Cherchez un point de vente près de chez vous avec l’outil de géolocalisation ( à partir du 25 février )

Achetez le n°3 de Boukan en digital sur LeKiosk / Cafeyn  

 Achetez le n°3 de Boukan sur notre application Une saison en Guyane AppleStore  

 Achetez le hors-série n°6 sur notre application Une saison en Guyane sur Google play

Auteur des Outremer, devenez partenaire photo de Boukan, et visitez notre site 97PX !

Photographes, illustrateurs, rejoignez la première communauté d'auteurs ultramarins ! © Boukan, le courrier ultramarin & 97PX

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.