PIERRU
Abonné·e de Mediapart

18 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 janv. 2015

PIERRU
Abonné·e de Mediapart

Contre l'unanimisme de façade et les récupérations politiques

Chers Mediapartien-ne-s,Je rédige ce court billet sur le coup d'un agacement. Un agacement provoqué par les récupérations politiciennes en tout genre qui préside à la "grande manifestation républicaine" du 11 janvier 2015. En effet, a-t-on le droit d'évoquer son trouble à l'idée de défiler derrière les pompiers pyromanes qui n'ont eu de cesse que de chérir les causes du terrorisme qu'ils déplorent aujourd'hui : déshérence des classes populaires, en particulier, celles qui sont ghettoïsées dans les "banlieues", aggravation des inégalités sociales et scolaires qui laissent sur le carreau un nombre croissant de jeunes, alliance objective avec le Quatar, atlantisme servile, j'en passe et des meilleures ?

PIERRU
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Chers Mediapartien-ne-s,

Je rédige ce court billet sur le coup d'un agacement. Un agacement provoqué par les récupérations politiciennes en tout genre qui préside à la "grande manifestation républicaine" du 11 janvier 2015. En effet, a-t-on le droit d'évoquer son trouble à l'idée de défiler derrière les pompiers pyromanes qui n'ont eu de cesse que de chérir les causes du terrorisme qu'ils déplorent aujourd'hui : déshérence des classes populaires, en particulier, celles qui sont ghettoïsées dans les "banlieues", aggravation des inégalités sociales et scolaires qui laissent sur le carreau un nombre croissant de jeunes, alliance objective avec le Quatar, atlantisme servile, j'en passe et des meilleures ? L'idée de défiler derrière le néofranquiste Rajoy, l'organisateur de l'évasion fiscale Juncker, l'impérialiste Merkiavel, le promoteur du racisme d'Etat Sarkozy, le Clemenceau de pacotille Valls, l'illusionniste Renzi, et, bien entendu, le liquidateur de la gauche française Hollande m'est insupportable. Suis-je le seul ?

Il y a au moins la compagne de Charb, l'ancienne sous ministre de Sarkozy, Jeannette Bougrab qui, toute à son chagrin, se refusait à participer à une telle manifestation oecuménique dont la France a le secret alors même que celles et ceux qui déversent aujourd'hui des torrents de larmes sur les dessinateurs de Charlie hebdo n'envisagaient pas de lever le plus petit doigt pour les defendre et surtout assurer la survie économique d'un journal percuté par la crise de la presse et le triste héritage des années Val (celui qui vira Siné pour antisémitisme imaginaire). Il y a aussi l'universitaire Jean Ortiz qui a écrit une série de tribunes sur ce sujet : http://www.legrandsoir.info/charlie-hebdo-je-ne-veux-pas-partager-mon-deuil-et-ma-douleur-avec-eux-suivi-de-dimanche-la-manifestation-historique.html. Je ne développerai pas car je partage chaque mot de ces tribunes.

En un mot, comme eux, je me donne le droit de mettre à distance l'émotion légitime face à ce drame horrible afin d'utiliser ma raison politique pour ne pas me faire instrumentaliser par les vrais responsables de cet immense gâchis. En politique, les émotions, surtout si elles sont consensuelles, sont de fort mauvaises conseillères.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte