Brésil: Bronzage îlien pour Mme et M. Flávio Bolsonaro, aux frais du Sénat

[Révélations du site Metropoles] Flávio Bolsonaro et Fernanda Bolsonaro avaient quitté Brasília pour Recife, au Pernambuco, le mercredi 28/10 au soir. Puis s'étaient envolés de la capitale pernambucana, le 29 à 8h45, vers l'île paradisiaque de Fernando de Noronha où leur avion a atterri à 11 h. Tout cela sans la moindre présentation d'un motif d'agenda politique.

Fernanda et Flavio Bolsonaro (photographie d'archives) © DR Fernanda et Flavio Bolsonaro (photographie d'archives) © DR
" Le cabinet du sénateur Flávio Bolsonaro rapporte qu'il y a eu une erreur de l'équipe qui a émis les billets d'avion pour Fernando de Noronha. Les billets ont été payés par le sénateur lui-même, mais son équipe parlementaire, par erreur, a demandé un remboursement. Il a déjà fait la demande d'annulation du remboursement et aussi des défraiements journaliers ", selon la note envoyée par son conseiller en communication après que le site internet Metrópoles ait révélé, ce 31/10 vers 13 heures, que le sénateur était en vacances avec sa femme sur l'archipel.

L'équipe de reportage de la plateforme UOL  a confirmé, sur le site internet du Sénat, l'achat des billets d'avion aller et retour  pour le montant de 1.620,66 R$ (250 euros).

Toujours selon Metrópoles, Flávio et sa femme ont présenté des certificats médicaux pour prouver qu'ils étaient guéris du coronavirus. Par détermination des autorités locales, fait quasiment unique au Brésil, personne ne peut en effet atteindre l'archipel de Fernando de Noronha, depuis des mois, sans présenter un examen négatif ou de guérison de cette contamination.

Ce samedi 31 octobre en fin d'après-midi, le fils aîné du neofasciste et président de la République Jair Bolsonaro a déclaré au site Metropoles qu'il y avait eu pour cette affaire "une équivoque".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.