Brésil: Le PT se rallie aux droites, centres et gauches pour l'élection au perchoir

Par 27 voix contre 23, le groupe parlementaire du PT, le premier de l'Assemblée nationale avec 52 députés, a choisi le 4 janvier de soutenir la candidature de Baleia Rossi, du parti MDB, pour tenter d'assumer le mandat de président, pour deux ans, qui débutera en février. M. Rossi a été un crypto-bâtisseur, au côté du PR Temer, puis votant, comme son parti, de l'impeachment de Dilma Rousseff.

Rodrigo Maia (DEM), Baleia Rossi (MDB) en cravate jaune et ACM Neto (pdt DEM), maire de Salvador. © DR Rodrigo Maia (DEM), Baleia Rossi (MDB) en cravate jaune et ACM Neto (pdt DEM), maire de Salvador. © DR
Le PT a décidé que l'annonce officielle du soutien au candidat Baleia Rossi (video 17/4/16), soutenu par l'actuel président Rodrigo Maia - qui a voté Bolsonaro en 2018 et s'est dit en août 2020 fier de son vote - serait faite conjointement avec les partis PSB, PDT, PC do B, Rede, PSL, PSDB, DEM, Cidadania, PV, MDB, le mercredi 6 janvier.

Avec la décision du PT, M. Baleia bénéficie désormais du soutien d'un ensemble de onze partis - dont le PSL, parti fasciste sous l'étiquette duquel Jair Bolsonaro a été élu en 2018 - totalisant 278 parlementaires. Pour remporter l'élection, prévue pour début février, il faudra avoir au moins 257 voix.

L'annonce de ce soutien à Rossi, cependant, ne signifie pas l'adhésion complète et définitive, par la totalité des membres des groupes parlementaires, au candidat. Car les listes électorales ne seront officielles qu'après l'enregistrement de la candidature, la veille du vote, et les partis politiques peuvent changer d'avis d'ici là.

De plus, le vote est secret, et il peut y avoir des trahisons des députés à la décision officielle de leur groupe parlementaire. En coulisses, par exemple, les trahisons sont déjà supputées parmi les députés du PSL, du PC do B et même du PT, parmi ceux qui ont voté contre le soutien à Baleia Rossi.

Le parti PSOL, de la gauche de la gauche, avec ses dix députés, ne s'associera pas à cette alliance et présentera probablement son propre candidat, isolément, au perchoir.

Le candidat appuyé par les députés partisans de la ligne du président Jair Bolsonaro (sans parti), sera Arthur Lira (PP, droite de la droite).

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.