Brésil : au Pernambuco, les juges, pourtant gavés, s'empiffrent

Le réajustement légal d'une allocation repas de 541 juges de l'Etat du Pernambuco (Nordeste) illustre encore une fois les abyssales inégalités et les privilèges d'une part de la caste judiciaire, aux revenus de base pour le moins trente fois supérieurs au salaire minimum national de 1.100 reais (179 euros). Revenus qu'ils doublent, assez souvent, après avantages catégoriels, primes et privilèges.

Le président du TJPE, le juge de 2e instance Fernando Cerqueira Norberto dos Santos. © José Britto / Folha de Pernambuco Le président du TJPE, le juge de 2e instance Fernando Cerqueira Norberto dos Santos. © José Britto / Folha de Pernambuco
Le Tribunal de Justice de l'Etat du Pernambouc (TJPE), au Nordeste, après avoir demandé au Conseil national de la justice (CNJ) pour la seule catégorie des juges une augmentation de 46,23% de leur allocation repas, vient de l'obtenir. L'allocation repas passe ainsi de 1.068 R$ à 1.561,80 R$ (255 €).

Anodin, direz-vous ? Caprices frugaux d'une catégorie judiciaire ?

Il n'en est rien.

Ces 541 fonctionnaires travaillent en home office depuis le début de la pandémie du Covid-19. Et leurs salaires mensuels s'échelonnent, selon le " niveau " de leur statut, de 30.404 R$ (4.970 €) jusqu'à 35.462 R$ (5.798 €), en valeur brute.

Avec les allocations diverses catégorielles, les primes, la vente récurrente d'une partie de leurs vacances, les privilèges et les avantages divers accordés, ces montants doublent, assez souvent.

Quelquefois, leurs revenus mensuels atteignent même des niveaux absolument vertigineux : en décembre 2019, une seule juge de la capitale, Marylusia Pereira Feitosa de Araújo, a reçu un salaire de 1.298.550,56 R$ (212.313 €). Sa justification : le paiement de vacances non prises et accumulées. Avec l'autorisation du CNJ, bien sûr.

Les salaires de ces fonctionnaires est consultable ici et là.

Dans un pays où le salaire minimum est de 1.100 R$ (179 €) et dans un Etat du Pernambuco, aux 800.000 chômeurs parmi les quelque 9,5 millions de Pernambucanos. 

En février 2017, comme l'a montré le journal Marco Zero, le coût moyen mensuel d'un magistrat actif dans l'État du Pernambuco était de 54.549 R$ (8.920 €). Et le Pernambuco avait la septième plus importante dépense budgétaire, par magistrat, du Brésil, avec l'un des indices de productivité les plus bas du pays.

Actuellement, au Pernambuco, 144 juges sont à la retraite.

Selon le président du Syndicat des fonctionnaires du système judiciaire du Pernambuco (Sindjud/PE), Alcides Campelo, il y a sept mille fonctionnaires au TJPE, pour lesquels la moyenne salariale est de 5.478 R$ (895 €). 

L'augmentation de l'allocation alimentaire a été demandée par la présidence du TJPE, dont l'actuel titulaire du poste est le juge Fernando Cerqueira Norberto dos Santos, qui n'a pas souhaité réponre à la presse et fait divulguer ce communiqué officiel, en juin 2021 :

" La Cour de justice de Pernambouc, le TJPE, précise que, concernant l'actualisation de la valeur de l'allocation alimentaire des magistrats de l'État, l'ajustement a été approuvé en 2019 par le pouvoir judiciaire de l'État sur la base de l'indice d'inflation, IPCA, au cours de la période allant de juin 2012 à décembre 2018.
A partir de la demande de l'Association des magistrats de Pernambuco, l'Amepe, la direction actuelle a consulté le Conseil National de Justice, le CNJ, sur l'autorisation de faire ou non l'ajustement de la valeur, qui passe à être de 1.561,80 R$. (...) Il convient également de préciser que le dernier réajustement a eu lieu le 29 octobre 2012 et que la révision de l'allocation alimentaire respecte les prescriptions de la loi sur la responsabilité fiscale (loi nationale complémentaire n° 101/2000). "

(O Tribunal de Justiça de Pernambuco, o TJPE, esclarece que, em relação à atualização do valor do auxílio-alimentação de magistrados do Estado, o reajuste foi aprovado em 2019 pelo Judiciário Estadual com base no índice da inflação, IPCA, durante o período de junho de 2012 a dezembro de 2018. A partir de requerimento da Associação de Magistrados de Pernambuco, a Amepe, a atual gestão consultou o Conselho Nacional de Justiça, o CNJ,  sobre autorização para efetuar ou não o reajuste do valor, que passa a ser de R$ 1.561,80. A medida tem um impacto mensal de R$ 267.145,80. Cabe informar, ainda, que o último reajuste aconteceu em 29 de outubro de 2012 e que a revisão do auxílio alimentação respeita os ditames da Lei de Responsabilidade Fiscal (Lei Complementar Nacional nº 101/2000).



------------------------------

 
L'enquête du journal, en ligne,
The Intercept Brasil, signée par Fabiana Moraes, peut être lue ici:
https://theintercept.com/2021/06/15/juizes-pernambuco-aumento-auxilio-alimentacao-pandemia-fome-desemprego/


Un article complémentaire, de 2016 en français, sur les juges de l'Etat de Rio de Janeiro.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.