Brésil : le PT, sa honte bue, sa monnaie rendue

Un éditorialiste d'un quotidien en vue, par ailleurs traducteur de Marcel Proust en portugais, ridiculise, le 14 août, le comportement du parti des travailleurs (PT), " servile " à l'armée, durant ses années de pouvoir, et évoque la " monnaie rendue ". Court extrait.

" Aucun parti n'a été autant servile que le PT. Il a rééquipé l'armée de haut en bas et a ordonné qu'elle soit le servant d'un coup d'État franco-américain en Haïti. La milice y a passé treize ans ; a massacré ; a ramené ses méthodes barbares et les a appliquées dans les favelas. Le paiement que le PT a reçu a été la pression militaire pour que Lula soit écroué. "

https://www1.folha.uol.com.br/colunas/mariosergioconti/2021/08/pancudos-que-usam-fardas-sustentam-o-bolsonaro-custe-o-que-custar.shtml

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.