Brésil: Noire, Carol brise l'étau politique de ségrégation multiséculaire à Curitiba

A l'âge de 37 ans, ce dimanche 15 novembre 2020, Carol Dartora (Ana Carolina Moura Melo Dartora), du Partido dos Trabalhadores (PT) est la première femme noire, en 317 ans, à être élue conseillère municipale de Curitiba, capitale de l'Etat du Paraná et huitième ville du pays. Ex-professeure et historienne, elle milite depuis longtemps parmi les mouvements associatifs noirs et féministes.

Carol Dartora, 37 ans, à droite. © DR Carol Dartora, 37 ans, à droite. © DR
Carol Dartora a obtenu huit mille huit cent soixante-quatorze votes. Historienne diplômée de l'université fédérale du Paraná, elle est syndiquée et milite de longue date dans les mouvements locaux engagés à gauche.

Faut-il rappeler que le Paraná est l'Etat du Brésil dont la capitale Curitiba, fondée en 1693, a accueilli en 1937 le plus grand rassemblement nazi jamais organisé hors d'Europe ?

Ainsi, l'élection de Carol Dartora a enfin brisé un ensemble de préjugés racistes. " C'est une ville conservatrice, qui n'a jamais élu une femme noire. Nous avons un comportement rétrograde, provincial, et le désir d'en finir avec cela s'est exprimé dans les urnes ", a déclaré la nouvelle élue.

Et de rajouter que " l'on ne va pas pouvoir continuer à parler de démocratie sans dépasser ces exclusions historiques et cette classe sociale conservatrice va devoir se plier pour entrendre le message ".

Les électeurs de la ville de deux millions d'habitants, le dimanche 15 novembre 2020, ont donc élu trente-huit conseillers municipaux à Curitiba. Vingt ont été réélus, tandis que dix-huit inaugurent, comme Carol, leur premier mandat. Autant dire que le chemin à parcourir pour établir la dignité et une république sociale pour tous reste long.




 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.