Brésil: l'écrivain Jô Soares étrille Jair Bolsonaro

En vue de la probable nomination d'un fils Bolsonaro - le député fédéral Eduardo - au poste d'ambassadeur à Washington (USA), le dramaturge, écrivain polyglotte, humoriste et ex-présentateur de télévision brésilien Jô Soares (1938), dans une hilarante lettre à Jair Bolsonaro, range ce dernier dans la catégorie du sanguinaire et xénophobe président de Santo Domingo Rafael Trujillo (1891/1961).

Outra carta aberta ao nosso excelentíssimo presidente da República, senhor Jair Bolsonaro.
Quel idê genial de nomé votre fils come ambassadeur

 

Monsieur le president: come je sé que, etant troglodite, vous parlé multilangues, je comence em françois, langue de la diplomacie mondiale pour que ningán duvide: parabiéns! Parabiéns! parabiéns! Quel idê genial de nomé votre fils Eduardô come ambassadeur!

Tout come il faut respetant les regles: premier, comemoré la idé certe, 35 ans. Alors, petite feste, troque de petit presents etc.

Chanté le parabiéns, apagué les veles, comê le bolê! Comê le bolê! E depuis le present principale: lui, qui há dejá une graduation em hamburguér et talvois une pos-graduation em cheeseburguér? Aussi, si nous avons deja um ex-president, FHC, pourquoi ne pas tenté aussi um ambassadeur KFC? Après ça, il faut tenté une master degre em pipoque. Afinale de contes, nous devons aproveité les oportunités que la vie nous oferece. Par exemple: Votre Majesté savé que Rafael Leonidas Trujillo Molina, quand a assumí le podê em 1930, a la Republica Dominicana, a nomé son filhô Ramfis, com a pene quatre ans de idé, coronel de salário y privilégios del Exército dominicano?

En 1938, le president Jacinto B. Peynado (president que sucessé a Trujillo) promové le coronel Ramfis Trujillo Martinez, de neuf ans, a general de brigada, promoción que fu outorgué “en mérito al serviço” em se constituant nel plus jeune general del histoire du monde? Regardé les fotôs: nést pas fôfe?

Bien avant, Napoleon, lembré dele? Nomée irmains e parents come rois de la Holandá, roi de Náples (aquel da pizzá), roi de Espanhe e rois da Westphalie. (Je ne coné pas Westphalie mais pesquisé avec vos amis dans le Twitter pour savoir onde é que fique.)

​Enfin, chegue de converse. Jagarre dans le pape mais sempré pour colaboré avec Votre Majesté.

Signé: Jô Soares, influencieur analogique

Em verité: José Eugenio Soares, oficial da Ordem de Rio Branco

 

----
Ce texte a été publié dans l'édition électronique (pour abonnés) du quotidien Folha de São Paulo, le 22 juillet à 2h00.

https://www1.folha.uol.com.br/opiniao/2019/07/outra-carta-aberta-ao-nosso-excelentissimo-presidente-da-republica-senhor-jair-bolsonaro.shtml

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.