Brésil: Flávio Bolsonaro, expert ès liquide

Les procureurs du parquet de Rio de Janeiro ont découvert qu'entre 2007 et 2009, le député Flávio Bolsonaro, fils aîné de Jair Bolsonaro, est resté 21 mois sans effectuer le moindre paiement différé de factures avec sa carte de crédit. Et n'a effectué de paiement en débit sur cette carte bancaire, pendant ces 36 mois, que pour une moyenne d'un équivalent mensuel d'environ cent dollars.

Flavio Bolsonaro (1981), député de l'Etat de Rio de Janeiro du 1/2/2003 au 31/1/2019. © Photographie : Cristiano Mariz / Veja Flavio Bolsonaro (1981), député de l'Etat de Rio de Janeiro du 1/2/2003 au 31/1/2019. © Photographie : Cristiano Mariz / Veja
De 2007 à 2009, alors que Flávio Bolsonaro était célibataire et n'avait que son salaire de député de l'Etat de Rio payé par l'assemblée législative (Alerj), les paiements de Flávio Bolsonaro faits avec sa carte de crédit, sur ces trente-six mois, analysés par le parquet de Rio de Janeiro (MP-RJ) n'ont été que de 7.025,13 R$ (3.500 US$).

A observer de plus près ces paiements en différé avec la carte, pour des factures, les procureurs ont aussi noté que pendant vingt-et-un de ces mois des années 2007 à 2009, le fils aîné de Jair Bolsonaro n'en a fait aucun. Seuls lui ont été débités les 8,33 R$ (4 US$) mensuels pour la gestion du compte bancaire.

Ce qui revient à dire qu'en moyenne, sur les quinze mois autres, Flávio Bolsonaro a payé, avec sa carte bancaire, une moyenne mensuelle de 468,34 R$ (240 US$).

Sur cette même période de 2007 à 2009, pour des paiements avec la carte, en débit immédiat, les procureurs ont découvert que le député Flávio Bolsonaro n'a dépensé que 7.092,04 R$ (3.500 US$). Soit 197 R$ (100 US$) par mois.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.