Brésil: des drones, contre de possibles crimes électoraux aux municipales de novembre

La police fédérale utilisera une centaine de drones sur l'ensemble des 28 Etats, lors du premier et second tour des élections municipales des 15 et 29 novembre. L'objectif est de combattre des crimes électoraux sur des communes stratégiques, à la sortie des urnes, le transport illégal d'électeurs, les achats de vote, étant capable de filmer en haute définition les immatriculations des véhicules.

Depuis une altitude maximale de six mille mètres, les drones, d'un coût unitaire de 200.000 reais (35.000 euros) utilisés par les autorités, filmeront les bureaux de vote et les électeurs précisément car ils seront dotés, selon la direction centrale de la police fédérale, d'un zoom qui amplifie 180 fois le cadre initial.

Le 27 octobre, à Rio de Janeiro, la police fédérale a proposé une simulation du filmage, sur la place Mauá, près du port, et aussi, loin de là, à Brasilia (ci-dessous) :

A Brasilia, le 27/10/20. © UOL



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.