La réforme des collèges ou l'illustration supplémentaire de la simplification du discours politique favorisant le FN

Merci à Lucie Delaporte pour son article " Réforme du collège : un débat halluciné " qui permet de comprendre cette réforme et mettre une distance avec les manipulateurs qui hystérisent un débat dans un direction qui, une fois de plus, à force de simplifications et d'amalgames, ne fait que favoriser les préjugés qui font le succès de l'extrême-droite.

Les-prostitues-manifestent-contre-Najat-Vallaud-Belkacem.jpg

Merci à Lucie Delaporte pour son article " Réforme du collège : un débat halluciné " qui permet de comprendre cette réforme et mettre une distance avec les manipulateurs qui hystérisent un débat dans un direction qui, une fois de plus, à force de simplifications et d'amalgames, ne fait que favoriser les préjugés qui font le succès de l'extrême-droite.

Depuis que Bayrou a comparé le code du travail suisse (sans annotation) à un code Dalloz (remplit d'annotations de jurisprudence et des textes constitutionnels ou règlementaires) je n'ai plus aucune espèce de considération pour ce monsieur qui s'abaisse à user de stratagèmes fallacieux pour remettre en cause l'effectivité des droits sociaux, qui sont des droits de l'Homme.

Quant à Sarkozy est sa bande d'incompétents à gérer les finances de leur propre parti politique, ils feraient mieux d'aller réviser leur CAP de comptabilité avant de prétendre vouloir gouverner un pays et venir soit-disant exprimer leur amour des langues mortes, après avoir fait durablement la sourde oreille aux appels de la regrettée Jacqueline de Romilly

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.