La maison sous le pont, le cheval sur le toit, le pique nique sur l'autoroute

4PhotoAuteur.jpg

Manolo Mylonas, photographe, montre la vie parisienne, celle qu'on voit trop et qu'on ne voit plus. Celle des couloirs de RER. Mais, Manolo Mylonas nous en montre la partie visible, à l'air libre, en surface. Celle qu'on ne va jamais chercher. Celle qui se voit de loin, des vitres du train de banlieue, pour ceux qui ne lisent pas ou ne dorment pas. Celle qui s'oublie à trop la voir ou qui finit par s'ignorer elle-même. Cette part de nous-mêmes, qu'on rejette dans l'altérité.

Ce n'est pas la misère de Bombay ni celle de Calcutta. C'est ici, à Paris. Le grand Paris. C'est donc bien Paris. La mélancolie d'un quotidien qui s'épuise. Le spleen des gens dont se réclament les propagandistes, en parlant d'opinion ; le flot des anonymes silencieux que le pouvoir invoque pour se légitimer.

Manolo Mylonas propose des images originales, audacieuses, empreintes de poésie mêlée de tristesse, qui ne se résigne pas. Ses images rapportent une réalité sociale, un quotidien. Celui des 12 millions de franciliens, qui ne fait jamais les gros titres ni les commentaires des journaux, de la radio, de la télé. Sinon pour des faits divers. Du pénal, jamais le social, l'injustice du quotidien.

De ces millions d'humains qui courent s'entasser tous les matins pour une heure ou deux, dans les transports bondés de la RATP ou de la SNCF, après un boulot de l'autre côté de la région parisienne pour un salaire minable et rentrer harassés le soir, s'occuper des enfants, qu'on n'a pas vus, dans l'attente d'un week-end à remplir le frigo, pour la semaine.

Ils ne sont pas notaires. Ils ne sont pas au Médef.  Manolo Mynolas montre comment ils vivent. Loin des préoccupations des pages jaunes du Figaro, qui préoccupent les conférences de presse élyséennes.

Manolo Mynolas replace les réalités et les priorités de la France de 2014, que l'actualité ne saisit pas.

560348.jpg

Bondy

560342.jpg

Montreuil

Manolo-Mylonas-Autoroute-Seine-Saint-Denis.jpg

Un dimanche au Soleil en banlieue

 

_________________

 

Votez pour désigner le lauréat des ZOOMS 2014 et recevez votre entrée gratuite au Salon de la Photo.

http://www.mybadgeonline.com/zoomphoto/Acadre2.aspx

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.