Palmyre, les troupes de Bachar plus douées à massacrer les populations syriennes qu'à les défendre contre l'envahisseur

Palmyre est tombée aux mains de l'organisation criminelle internationale que soutiennent la Turquie, les souverains du Golfe, et à qui des pays de l'UE se fournissent en pétrole ou en oeuvres d'art.

pt153168.jpg

Palmyre est tombée aux mains de l'organisation criminelle internationale que soutiennent la Turquie, les souverains du Golfe, et à qui des pays de l'UE se fournissent en pétrole ou en oeuvres d'art.

Si le patrimoine culturel risque de connaître des atteintes irréparables, il ne faut pas que le culturel éclipse le constat essentiel de cette défaite, celle d'une armée d'un dictateur bien plus efficace à torturer et tuer sa population qu'à la défendre.

Si le Monde perd Palmyre, la chute de cette ville illustre aussi l'état de ruines dans lesquelles sont nos démocraties. L'image d'un passé brillant qui n'est plus, par manque d'attention ou de respect.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.