Tourner Kazakh

L'article d'Agathe Duparc sur l'affaire Chodiev, De Decker, Sarkozy, Squarcini, Hollande Dray et Cie, transforme cette affaire en une camapgne de promotion du Kazakh choc (ou chèque ?), en écho au "choc de compétitivité" du président en toque ?

dvd-vidange.jpg

L'article d'Agathe Duparc sur l'affaire Chodiev, De Decker, Sarkozy, Squarcini, Hollande Dray et Cie, transforme cette affaire en une camapgne de promotion du Kazakh choc (ou chèque ?), en écho au "choc de compétitivité" du président en toque ?

207297.jpg

C'est une opportunité pour relancer une nouvelle carrière pour Rika Zaraï.

RIKA ZARAÏ CASATSCHOK © roger marti-rubio

 

 

 

Sans oublier Ivan Rebroff, qui inspire beaucoup Marine Le Pen.

AH si jétais riche!!!-----IVAN REBROFF--- © dividu

Le Kazakh chèque touche tous les domaines.

Il se manifeste aussi dans le sport aussi : " Astana: "Tous les problèmes viennent des Kazakhs" ". Tout le monde se sucre Les étranges deals de SucDen, le géant français du sucre, avec un mafieux kazakh. Le Kazak chèque s'aligne sur le Qatar cheikh. Et si le cheikh y est... " Les affaires sont les affaires " pour le plus grand bonheur de tous les Perrichon de France, de Navarre et du Tarn.

Ca ne marche pas toujours : Le roi des ports francs soupçonné d'avoir escroqué l'oligarque Rybolovlev

Le Perrichon déçu va pleurer à l'ambassade US quand il se sent injustement pas assez reconnu en considération de ses efforts d'incompétence, comme l'a révélé Wikileaks...

Pas étonnant que DSQ s'y perde et ne fasse plus la différence entre l'amitié et la corruption ou l'amour et la prostitution, à "l'insu de son plein gré", une histoire de sous... pape.

La soupape est la pièce mobile dans la culasse actionnée par une tige de culbuteur qui, par un mouvement antéro postérieur, évacue les résidus du phlegme injecté par le gicleur.

Cela explique peut-être la grande proportion de rouleurs de mécaniques en politique.

Et pendant ce temps, l’opposant russe Boris Nemtsov a été assassiné

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.