pol

pol

Pierre Oscar Lévy, réalisateur de documentaires, etc...
Abonné·e de Mediapart

610 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 oct. 2016

pol

pol

Pierre Oscar Lévy, réalisateur de documentaires, etc...
Abonné·e de Mediapart

La fin de l'humanité annoncée

Je cite: « L’atmosphère terrestre a officiellement atteint une concentration de CO2 de 400 parties par million (ppm) ». Selon un article de blog publié par l'Institut d'océanographie Scripps, « tout nous porte à croire que cette valeur ne diminuera pas, ni avant la fin de l’année, ni… jamais. » Cette information devrait être à la UNE de tous les journaux.

pol

pol

Pierre Oscar Lévy, réalisateur de documentaires, etc...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aube © Pol

Je ne suis pas journaliste, je ne suis pas chercheur scientifique, je ne suis qu'un pauvre (vraiment pauvre) documentariste qui a rencontré sur son chemin la question climatique en réalisant un documentaire sur les Dinosaures en 1990 (c'est déjà tard). Depuis j'essaie de faire des films, des documentaires sur la question. Et j'en ai produit et réalisé quelques-uns, mais toujours en faisant des concessions, pour trouver des financements. Il y a bien des endroits où je ne peux travailler parce que mes propos sont "anxiogène".

Je dirais en citant ce texte que ce jour pour moi est un jour de deuil:

"Il y a quelques années, les scientifiques nous ont averti  que si la concentration de carbone dans l’atmosphère venait à dépasser les 400 ppm, cela marquerait un tournant dans l’histoire de notre climat puisque nous aurions atteint un effet de seuil susceptible de nous faire entrer dans une période noire : le réchauffement climatique deviendrait totalement irréversible. En 2012, l'Arctique a été la première région du globe l à franchir la ligne rouge. Trois ans plus tard, pour la première fois, la concentration de carbone dans l’atmosphère s'est maintenue au-dessus de 400 ppm pendant un mois entier."

Cette fois-ci, les experts estiment que les niveaux de concentration du carbone ne diminueront plus. Cette affirmation est due à la nature cyclique de l’évolution de la concentration de CO2 observée à Mauna Loa; chaque année, les niveaux de CO2 sont généralement au plus bas aux alentours du mois de septembre. Or, cette année , le point le plus bas de la courbe indique 401 ppm. Il existe une probabilité que nous n’ayons pas encore atteint les concentrations de CO2 les plus basses pour l’année 2016, mais selon les experts, cette probabilité est extrêmement faible.

Contrairement au titre stupide de cet article précis et intéressant, c'est l'homme et toutes les espèces qui disparaîtra de la planète, dans un délai assez bref (géologiquement parlant). La terre continuera à tourner et prendra quelques millions d'années à se ressaisir à moins qu'elle continue à se réchauffer par un processus déjà documenté et qu'elle devienne une planète définitivement inhabitable.

Continuons donc à nous préoccuper des Gaulois, ils nous apprendrons peut-être comment le ciel va nous tomber sur la tête.

http://motherboard.vice.com/fr/read/ciao-la-terre-nous-avons-passe-le-point-de-non-retour-du-changement-climatique

Save

Save

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
La Cnil saisie d’un recours collectif contre la « technopolice »
La Quadrature du Net a recueilli les mandats de 15 248 personnes pour déposer trois plaintes contre les principaux outils de surveillance policière déployés un peu partout en France. Elle demande notamment le démantèlement de la vidéosurveillance et l’interdiction de la reconnaissance faciale. 
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Santé
Soins non conventionnels : « Les patients ont une spiritualité, une part d’irrationnel »
Parmi les soins non conventionnels, au très large public, il y a de tout : certains ont trouvé une place auprès de la médecine traditionnelle, d’autres relèvent de la dérive sectaire. Le chercheur Bruno Falissard, qui a évalué certaines de ces pratiques, donne quelques clés pour s’y retrouver. 
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste