Vous n'aimez pas vos enfants

Le nouveau rapport du GIEC (groupement, etc) vous l'annonce: «vous n'avez jamais aimé vos enfants». L'accord de Paris s'est réalisé autour d'un point de réchauffement à ne pas dépasser: 1,5°C, en 2100. Au rythme où vont les choses en 2030, le réchauffement depuis le début de l'ère industriel sera justement de 1,5°C. Aucune surprise, les scientifiques l'avaient prévu.

Même un peu de grêle à Paris un 8 août annonce la catastrophe. © Pol Même un peu de grêle à Paris un 8 août annonce la catastrophe. © Pol
Chacun - non lecteur de revues scientifiques - croit que 1,5°C de plus ou de moins c'est Kif Kif... Mais tous les garçons ou les filles, comme moi, qui sont tombés sur ce genre de publications, depuis trop longtemps, savent que c'est énorme. Il y a 21 000 ans, au maximum de la période glaciaire, on pouvait se rendre à pied dans ce qu'on appelle aujourd'hui le Royaume Uni parce que ce n'était pas une île (à condition d'avoir des bonnes bottes fourrées pour marcher dans la neige). Il a fallu 8000 ans pour que naturellement la terre ce réchauffe de 4°C, en moyenne, pour parvenir à une période où l'espèce humaine a trouvé les meilleures conditions pour se développer. La fonte des glaces qui recouvraient tout le nord de l'Europe jusqu'au de là de la Loire permis à l'Océan de remonter d'environ 120 mètres. On comprend pourquoi la Grotte Cosquer à Marseille est sous l'eau.

II faut bien comprendre que depuis le début de l'ère industrielle, selon des scénarios et des prévisions sérieuses, en seulement 150 à 200 ans, la planète pourrait se réchauffer de 4°C justement. C'est ce qui se produit, c'est ce qui s'accélère. Le rapport de ce jour souligne l'inquiétante remontée dans l'atmosphère du Méthane (élément déclencheur de l'effet de serre bien plus grand que le CO 2 ).

Vous n'imaginez donc absolument pas les catastrophes à venir.

Ce 9 août 2021, anniversaire de l'explosion de la bombe sur Nagasaki, les scientifiques du GIEC ont enfin écrit et prononcé les mots qu'ils tournaient dix mille fois autour de leur langue, depuis une trentaine d'années. Ils nous expliquent qu'il est certain que tous les phénomènes climatiques extrêmes qui affectent la planète sont dus au dérèglement climatique, et ils précisent qu'il n'y aucun doute, c'est bien l'activité humaine qui est responsable de cette horreur.

Les scientifiques qui ont pris de longues années à cracher le morceau de manière claire depuis qu'ils ont commencé leurs travaux en 1988, n'ont pas encore tout dit. Ce n'est pas "l'homme" qui est responsable de tout cela, mais bien le productivisme et la recherche immodérée de profits et d'accumulation de ressources. Bref pour le dire autrement, si vous pensez que le Capitalisme marchand, le libéralisme, la finance dérégulée c'est un truc chouette vous n'aimez pas vos enfants, et vous crachez à la gueule de vos petits enfants.

La dette climatique  - la vraie dette - que tous les milliardaires de tous les temps nous laissent est énorme. Elle ne peut plus être remboursée.

Continuer à voter pour Hollande, Macron, Chirac, ou tout autre représentant du Capital, c'est comme fusiller sa descendance, massacrer ses héritiers.

La mort, la désolation, comme seul héritage, félicitations à Macron et ces copains du CAC 40. Le sort que notre grand président - qui n'a pas d'enfants, lui, et pour cause - a fait de son initiative de Convention citoyenne - qui devait permettre passer les réformes nécessaires sans filtre - montre avec précision que rien ne viendra de ce genre d'homme politique construit par de grands personnages ultra-riches.

Vous pourrez dire, croire, écrire que j'exagère, mais la CIA dans un rapport de 1947 avait déjà commencé à l'écrire.

Comme je le dis trop souvent (je radote déjà), j'ai décidé en 1969, après avoir compris une petite partie du problème, que je ne posséderais jamais un véhicule! J'avais 14 ans. Et j'ai tenu bon... Je ne participe plus aux rituels imbéciles de nos sociétés qui obligent ceux qui aiment leurs enfants à partir en Vacances sur la Costa Brava (j'ai pêché quelquefois, je l'avoue). Continuer à accepter les conditions de vies que nous vantent en permanence la société de consommation c'est préparé les atroces souffrances de vos enfants. Il suffit de se souvenir des personnes mortes cet été dans les incendies aux USA, Grèce, Turquie et ailleurs, à ceux noyés en Allemagne ou en Belgique, pour connaître avec certitude l'avenir que nos enfants et petit-enfants auront. 1,5°C en 2030, ce n'est pas dans un avenir raisonnable, comme disait Hollande "le changement c'est maintenant!"

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.