pol

pol

Pierre Oscar Lévy, réalisateur de documentaires, etc...
Abonné·e de Mediapart

610 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 août 2021

pol

pol

Pierre Oscar Lévy, réalisateur de documentaires, etc...
Abonné·e de Mediapart

Vous n'aimez pas vos enfants

Le nouveau rapport du GIEC (groupement, etc) vous l'annonce: «vous n'avez jamais aimé vos enfants». L'accord de Paris s'est réalisé autour d'un point de réchauffement à ne pas dépasser: 1,5°C, en 2100. Au rythme où vont les choses en 2030, le réchauffement depuis le début de l'ère industriel sera justement de 1,5°C. Aucune surprise, les scientifiques l'avaient prévu.

pol

pol

Pierre Oscar Lévy, réalisateur de documentaires, etc...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Même un peu de grêle à Paris un 8 août annonce la catastrophe. © Pol

Chacun - non lecteur de revues scientifiques - croit que 1,5°C de plus ou de moins c'est Kif Kif... Mais tous les garçons ou les filles, comme moi, qui sont tombés sur ce genre de publications, depuis trop longtemps, savent que c'est énorme. Il y a 21 000 ans, au maximum de la période glaciaire, on pouvait se rendre à pied dans ce qu'on appelle aujourd'hui le Royaume Uni parce que ce n'était pas une île (à condition d'avoir des bonnes bottes fourrées pour marcher dans la neige). Il a fallu 8000 ans pour que naturellement la terre ce réchauffe de 4°C, en moyenne, pour parvenir à une période où l'espèce humaine a trouvé les meilleures conditions pour se développer. La fonte des glaces qui recouvraient tout le nord de l'Europe jusqu'au de là de la Loire permis à l'Océan de remonter d'environ 120 mètres. On comprend pourquoi la Grotte Cosquer à Marseille est sous l'eau.

II faut bien comprendre que depuis le début de l'ère industrielle, selon des scénarios et des prévisions sérieuses, en seulement 150 à 200 ans, la planète pourrait se réchauffer de 4°C justement. C'est ce qui se produit, c'est ce qui s'accélère. Le rapport de ce jour souligne l'inquiétante remontée dans l'atmosphère du Méthane (élément déclencheur de l'effet de serre bien plus grand que le CO 2 ).

Vous n'imaginez donc absolument pas les catastrophes à venir.

Ce 9 août 2021, anniversaire de l'explosion de la bombe sur Nagasaki, les scientifiques du GIEC ont enfin écrit et prononcé les mots qu'ils tournaient dix mille fois autour de leur langue, depuis une trentaine d'années. Ils nous expliquent qu'il est certain que tous les phénomènes climatiques extrêmes qui affectent la planète sont dus au dérèglement climatique, et ils précisent qu'il n'y aucun doute, c'est bien l'activité humaine qui est responsable de cette horreur.

Les scientifiques qui ont pris de longues années à cracher le morceau de manière claire depuis qu'ils ont commencé leurs travaux en 1988, n'ont pas encore tout dit. Ce n'est pas "l'homme" qui est responsable de tout cela, mais bien le productivisme et la recherche immodérée de profits et d'accumulation de ressources. Bref pour le dire autrement, si vous pensez que le Capitalisme marchand, le libéralisme, la finance dérégulée c'est un truc chouette vous n'aimez pas vos enfants, et vous crachez à la gueule de vos petits enfants.

La dette climatique  - la vraie dette - que tous les milliardaires de tous les temps nous laissent est énorme. Elle ne peut plus être remboursée.

Continuer à voter pour Hollande, Macron, Chirac, ou tout autre représentant du Capital, c'est comme fusiller sa descendance, massacrer ses héritiers.

La mort, la désolation, comme seul héritage, félicitations à Macron et ces copains du CAC 40. Le sort que notre grand président - qui n'a pas d'enfants, lui, et pour cause - a fait de son initiative de Convention citoyenne - qui devait permettre passer les réformes nécessaires sans filtre - montre avec précision que rien ne viendra de ce genre d'homme politique construit par de grands personnages ultra-riches.

Vous pourrez dire, croire, écrire que j'exagère, mais la CIA dans un rapport de 1947 avait déjà commencé à l'écrire.

Comme je le dis trop souvent (je radote déjà), j'ai décidé en 1969, après avoir compris une petite partie du problème, que je ne posséderais jamais un véhicule! J'avais 14 ans. Et j'ai tenu bon... Je ne participe plus aux rituels imbéciles de nos sociétés qui obligent ceux qui aiment leurs enfants à partir en Vacances sur la Costa Brava (j'ai pêché quelquefois, je l'avoue). Continuer à accepter les conditions de vies que nous vantent en permanence la société de consommation c'est préparé les atroces souffrances de vos enfants. Il suffit de se souvenir des personnes mortes cet été dans les incendies aux USA, Grèce, Turquie et ailleurs, à ceux noyés en Allemagne ou en Belgique, pour connaître avec certitude l'avenir que nos enfants et petit-enfants auront. 1,5°C en 2030, ce n'est pas dans un avenir raisonnable, comme disait Hollande "le changement c'est maintenant!"

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Social
Anthony Smith, inspecteur du travail devenu symbole, sort renforcé du tribunal
Devant le tribunal administratif de Nancy ce mercredi, la rapporteure publique a demandé l’annulation des sanctions visant l’agent de contrôle, accusé par le ministère du travail d’avoir outrepassé ses fonctions en demandant que des aides à domicile bénéficient de masques en avril 2020.
par Dan Israel
Journal — Extrême droite
Extrême droite : les larmes (de crocodile) des élites libérales
Les succès électoraux de l’extrême droite, comme en Suède ou en Italie, font souvent l’objet d’une couverture sensationnaliste et de dénonciations superficielles. Celles-ci passent à côté de la normalisation de l’agenda nativiste, dont la responsabilité est très largement partagée.
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk