Tenir?

Cela fait un an que le gouvernement et le président français raconte qu'ils sont les meilleurs, qu'ils gèrent et qu'il faut "tenir ensemble" pourtant ils font le contraire de ce qu'ils nous racontent

"Tenir Ensemble" voilà le slogan, le plus hypocrite qui puisse exister... Emmanuel Macron depuis qu'il est au pouvoir semble n'avoir qu'une obsession : Tenir! Mais tout seul !

La pandémie démontre à l'envie - et je ne vais pas en faire le catalogue - que l'idéologie que défend ce président est obsolète, toxique, dangereuse, néfaste... Le néolibéralisme tue, et nous conduit plus vite que vous ne l'imaginez à la "sixième extinction". La pandémie doit être décrite comme le résultat logique de ce que nous amène le mondialisation d'une économie dérégulée et de la financiarisation du Monde. On le constate tous les jours à propos de tous les sujets. La pandémie était prévue, décrite, documentée (Samuel Alizon, Évolution, écologie et pandémies; Adam Kucharski Les lois de la contagion, Serge Morand L'homme, la faune sauvage et la peste; Marie-Monique Robin La fabrique des Pandémies; pour ne citer que quelques ouvrages) La destruction de la biodiversité et les élevages industrielles vont continuer à nous apporter ce genre de virus. La "rigueur" budgétaire a détruit les défenses de la société au nom d'une idéologie obsolète. Une même épidémie en décembre 69 et janvier 70 pouvait faire des dizaines de milliers de morts en France, sans que la vie de chacun (sauf des victimes et des proches) n'en soit bousculée... Aujourd'hui, un nouveau confinement est programmé, au bout d'un an, comme si le mal était impossible à combattre.

Il n'y a qu'une seule solution ( et pour retourner la formule, TINA there is no alternative) c'est d'en finir avec le capitalisme.

Chacun d'entre nous à son niveau, dans sa vie de tous les jours, peut constater que pour sortir de cette pandémie, il faut sortir de cette idéologie.

Dans tous les secteurs, tous les chapitres de l'histoire de cette épidémie, on voit comment l'idéologie au pouvoir freine toute possibilité de lutter contre elle. Le gouvernement ne cherche qu'à Tenir la puissance des multinationales, des grandes entreprises et des actionnaires en place, c'est la seule chose à laquelle il tient. Ce sont eux les séparatistes qui ont largement pris les voiles pour ne s'intéresser qu'à des intérêts d'une infime minorité.

Joli slogan de propagande © Emmanuel Macron Joli slogan de propagande © Emmanuel Macron
Il y a un an, le gouvernement et Macron aurait dû avoué (je rêve) qu'ils avaient merdé dans tous les secteurs (pas de lits d'hôpitaux, pas de masques, pas de tests, pas de séquençages du virus, pas de moyens pour isoler les cas contacts etc...) et il y avait des solutions simples mettre un "pognon de dingue" dans les salaires des soignants, pour pouvoir recruter, créer des lits etc.... Augmenter les rémunérations des "premiers de corvées" d'une manière considérable, augmenter le nombre d'enseignants, diminuer le nombre d'élèves par classe, etc... Définir ce qui est vraiment essentiel pour vivre: les relations amoureuses, amicales, culturelles, l'éducation, la solidarité, l'empathie plutôt que l'économie. Ne pas défendre des industries obsolètes comme l'industrie automobile ou aéronautique... etc.

Évidemment Emmanuel Macron et ses ministres ont fait le contraire parce qu'ils ne sont pas ensembles avec nous, mais seulement solidaires de ceux qui - grâce à l'argent - ont pu les hisser au pouvoir.

Toute l'organisation de la communication, les médias mainstream, tout concoure à créer des informations fausses, des discours absurdes pour appuyer cette politique kafkaïenne qui va à l'encontre des intérêts de l'ensemble des citoyens français...

J'ai souvent dit que nous vivions une situation Ubuesque, mais c'est bien parce que tout ce que les scientifiques (les vrais - pas les praticiens hospitaliers qui sont d'excellents médecins, mais pas des chercheurs tenus à des protocoles de construction du savoir) nous ont appris depuis des années n'ont pas été écoutés (et pour causes). Ensuite la tradition bureaucratique de ce pays a fait le reste.

Le titre d'un ouvrage qui raconterait ce que nous avons vécu en un an devrait être "L'étrange défaite" parce que visiblement les raisons de l'effondrement de la France en 40 sont les mêmes, et les responsables sont les mêmes ( il faudrait apporter quelques nuances mais pour cela j'aurais besoin d'un livre entier)

Cette pandémie, c'est l'expérience de l'effondrement (cela ne se passe pas en un jour, c'est un lent processus douloureux) la démonstration de la destruction de nos vies par le marché et son organisation... Combien faudra-t-il d'années, de morts et de souffrance, pour dire "Adieu les cons" à cette idéologie et ses serviteurs?

capture d'écran © BFMtv. capture d'écran © BFMtv.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.