pol

pol

Pierre Oscar Lévy, réalisateur de documentaires, etc...
Abonné·e de Mediapart

610 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 févr. 2012

pol

pol

Pierre Oscar Lévy, réalisateur de documentaires, etc...
Abonné·e de Mediapart

Un monde dans tous ses états

Merci de ne pas manquer pas mon documentaire réalisé avec Hubert Védrine, ce soir, à 22h30, sur ARTE - et pendant une semaine sur ARTE+7 -.

pol

pol

Pierre Oscar Lévy, réalisateur de documentaires, etc...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Merci de ne pas manquer pas mon documentaire réalisé avec Hubert Védrine, ce soir, à 22h30, sur ARTE - et pendant une semaine sur ARTE+7 -.http://www.arte.tv/fr/Un-monde-dans-tous-ses-etats---extraits-video/6394920.html

Fin de croissance à crédit et des folies financières, imprudence des banques, explosion de la dette publique, démographie galopante, aggravation des écarts de richesse, urbanisation tentaculaire, changement climatique, raréfaction des ressources, généralisation de la pollution, effondrement de la biodiversité, risques persistants de conflits, « gouvernance » mondiale introuvable, convulsions dans la zone euro… aujourd’hui, tous les voyants sont au rouge

Nous vivons la plus importante séquence de bouleversements des équilibres de la planète. Si la plupart d’entre nous, surtout en Occident, s’en inquiètent, d’autres y voient une renaissance, une chance historique pour qu’advienne un nouvel équilibre des rapports mondiaux. Au milieu de l’agitation médiatique, des stratégies de communication, et de l’obsession du court terme, Hubert Védrine apporte une parole claire, un parler vrai. Dans Un monde dans tous ses états, il analyse la mutation des relations nternationales comme le début d’une longue redistribution des cartes et nous oblige à retirer nos lunettes d’Occidentaux « autocentrés ».
Après avoir rappelé les modèles de pensée dominants qui ont façonné le monde tel qu’il est en 2011, il s’interroge sur les grands défis géopolitiques, économiques et sociaux. Une réflexion prospective doublée d’un éclairage politique par le jeu d’un dialogue avec des personnalités internationales.
Car penser le monde à venir s’accompagne nécessairement d’une réflexion sur les priorités, les instances de décision et l’agenda politique qui forme le ressort de l’action politique. Car le pire n’est pas toujours sûr. Des leviers d’action existent : le niveau exceptionnel d’informations des habitants de la planète ; l’interdépendance de tous les pays du monde qui peut conduire à des coopérations sans précédent ; le gigantesque potentiel de progrès scientifiques et techniques.
Sans complaisance ni catastrophisme, résolument du côté de l’action et refusant de baisser les bras, Hubert Védrine dresse un état des lieux et trace des perspectives d’avenir : « Il y a d’immenses réserves de croissance dans l‘écologisation de l’agriculture, de l’industrie, de la construction et des transports, surtout si on calcule le PNB autrement. Il y en a dans la diffusion mondiale de l’économie numérique, dans la satisfaction des besoins sociaux, dans l’équipement des pays émergents et de ceux qui n’ont même pas encore commencé à émerger.
Il faut que les marchés et la finance soient réglementés à nouveau, sans échappatoire possible, les gouvernements doivent absolument imposer des règles à un certain capitalisme Frankenstein dont on voit les ravages aujourd’hui. Wall Street et la City porteront une responsabilité terrible s’ils empêchent cela…
Notre Europe a tous les éléments pour devenir le pôle régulateur du désordre mondial, un moteur de l’écologisation et du progrès social… Mais le temps presse. », conclut-il. Le dialogue avec les personnalités internationales (Europe, USA , Chine et pays émergents) est illustré par des archives, une cartographie et des images animées.

Intervenants :
Celso Luiz Nunes Amorim (Brésil) diplomate
Kishore Mahbubani (Singapour) politologue
Sam Pitroda (Inde) conseiller du premier Ministre
Ronnie Chan (Hong-Kong) entrepreneur
Kong Quan (Chine) ambassadeur en France
Wolfgang Schäuble (Allemagne) ministre des finances
Paul Jorion (Belgique) anthropologue, sociologue
Bassma Kodmani (Syrie) chercheur spécialiste du monde arabe
Dominique Moïsi (France) diplomate
Pascal Boniface (France) directeur de l’IRIS
Jean de Kervasdoué (France) agronome
Hakim El Karoui (France) essayiste
Olivier de Schutter (Belgique) rapporteur à l’Onu pour le droit à l’alimentation
Jean-Paul Fitoussi (France) économiste
Jean-Paul Cadoret (France) biologiste
Paul J. Crutzen (Pays Bas) météorologiste
Françoise-Hélène Jourda (France) architecte
Gérard Férey (France) chimiste
Gilles Boeuf (France) biologiste

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — L’argent libyen de Sarkozy

À la Une de Mediapart

Journal — Extrême droite
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Europe
« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »
L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.
par Fabien Escalona
Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB