Journal d'un archéologue (7)

Les contes de fée traversent les siècles et les contrées du fait des conteurs et surtout conteuses. Ils appartiennent au patrimoine de l'humanité. Quand Charles Perrault les captura pour les publier, il n'imagina combien ses propres écrits allaient être édulcorés ensuite.

http://www.universcience.tv/video-7-puissance-des-images-23058.html

L'archéologue Olivier Weller rencontre les anthropologues Annie Renonciat, spécialiste des publications pour la jeunesse, et Nicole Belmont, qui étudie la violence dans les variations de "Peau d'âne". On apprend entre autres que Charles Perrault ne destinait pas ses contes aux seuls enfants... 

Un épisode du "Journal d'un archéologue du merveilleux".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.