Vœux

Bonjour et bonne année !Après 2012, alors qu’ils ont déjà commencé à retourner leur blouse ? On a le blues, de s’être fait blousé ? Non ! Ce ne serait pas performatif de pleurnicher ! Il n’est même plus question d’être déçu de quoique ce soit, nous avons traversé le miroir durant le dernier quinquennat – certains y ont perdu leur pré carré et ont reçu leur précarité comme étrennes – les autres continuent à prier le Veau d’or pour ne pas être écrasé par lui trop vite.

De l'autre côté du miroir © pol De l'autre côté du miroir © pol
Bonjour et bonne année !

Après 2012, alors qu’ils ont déjà commencé à retourner leur blouse ? On a le blues, de s’être fait blousé ? Non ! Ce ne serait pas performatif de pleurnicher ! Il n’est même plus question d’être déçu de quoique ce soit, nous avons traversé le miroir durant le dernier quinquennat – certains y ont perdu leur pré carré et ont reçu leur précarité comme étrennes – les autres continuent à prier le Veau d’or pour ne pas être écrasé par lui trop vite. Toutes les églises sont pleines, le PMU et la Française des Jeux établissent des records de foi dans le hasard. Le CAC 40 n’est pas encore en quarantaine, et les actionnaires se sont achetées de nouvelles pantoufles en peau de requin (c’est le cuir le plus cher), pour montrer les dents à tous ces travailleurs mis à leurs pieds.

La tendance nouvelle, pour les années à venir, pour les riches, c’est l’immortalité, qui leur fera oublié les fêtes de fin d’année ! À ce niveau de richesse, quand on ne compte plus, la seule denrée qui manque c’est le temps. L’immortalité ne sera pas à la portée du premier ouvrier de France. Les recettes transhumanistes sont trop chères pour offrir un menu démocratique, une carte platine seule pourra à la rigueur vous permettre de devenir bientôt un homme augmenté (l’homme, pas les salaires).

Une crème anti rides vaut 10.300 euros les 50 grammes… alors que l’or s’échange à environ 55 euros le gramme, que la cocaïne est en promotion à 115 euros en Norvège, 90 aux Etats-Unis, 65 en Allemagne, et bradée au Royaume-Uni pour à peine 45 euros L’élite n’a même pas besoin de partir en Belgique, ils peuvent décrocher la lune en faisant un chèque et il économise déjà pour s’acheter une fontaine de jouvence.  

Pour nous, dans notre miroir, déformant, avec Alice, l’année 2013 apparaît comme une année de braise, tous les espoirs sont permis… On devrait rencontrer Thanatos, et les chiffres nous jouent encore des tours. Haut les cœurs, l’année qui vient est prometteuse, même si les promesses nous ont déjà semées.

Aimons-nous les uns les autres, c’est bien la seule chose qui nous reste… 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.