pourlavenir
Abonné·e de Mediapart

43 Billets

9 Éditions

Billet de blog 27 déc. 2021

Primaire Populaire=dernière chance d'un Avenir En Commun

La Primaire Populaire, dernière chance avant DISPARITIONS : des partis de gauche, de notre protection sociale, de la démocratie en France, d'un climat vivable dans le monde... de l'espèce humaine !

pourlavenir
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les candidatures de C. Taubira, A. Hidalgo, A. Montebourg, à la Primaire Populaire ont déclenché une levée de boucliers chez les militants de LFI. Pourtant cette primaire est la dernière chance de gagner le pouvoir avec un programme social et écologique.

C'est justement, c'est parce que Taubira, Hidalgo, Montebourg, ne sont pas à la hauteur du programme l'Avenir En Commun que LFI ne peut que remporter cette Primaire Populaire, si elle y est présente par un candidat consensuel. Une part importante des parrains de cette primaire a voté pour un représentant très populaire de la France Insoumise, qui fait parti des 10 personnalités finalistes et qui doit encore accepter de se présenter. François Ruffin, s'il se présente, a toute les chances de la remporter au vote définitif de janvier 2022.

Le vote final ne s'effectue pas à la majorité simple mais avec un nouveau mode de scrutin plus juste : le jugement majoritaire à un tour, seule une personnalité consensuelle, très populaire dans toute la population peut la gagner. JLM est aussi dans cette liste finale, mais avec le rejet dont il fait l'objet par beaucoup, il ne peut ni remporter cette primaire, ni surtout remporter la présidentielle. Il ne peut pas réunir assez de voix pour gagner l'accès au second tour.

Je n'est absolument rien contre JLM, au contraire, je suis persuadée qu'il serait un bien meilleur président que tous ses concurrent(e)s. Mais, dans notre système électoral (avec notre scrutin majoritaire à deux tours poussant à la personnalisation plutôt qu'au programme) il faut être avant tout populaire pour gagner une majorité d'électeurs. Or la propagande, des médias des oligarques et du service public du service du pouvoir, ont parfaitement réussi la diabolisation de JLM. Même si JLM avait absolument raison de dénoncer l'abus de pouvoir et le viol démocratique qu'ont été les multiples perquisitions abusives d'un parti d'opposition, les médias ont su détourner le "la république c'est moi" pour disqualifié JLM.

Dans l'état de opinion populaire actuel (avec plus de 30% pour l'extrême droite), pour gagner à gauche (oui, c'est possible!) il faut de la stratégie. Seule l'addition des voix de tous les partis "dit de gauche" (donc PS y compris) peut faire atteindre le second tour à son candidat unique.

C'est l'union ou la disparition de tous ces partis, y compris de LFI, si un(e)  cantidat(e) de droite extrême (Ma€ron=Pécresse-Thatcher=Le Pen=Zemmour) remporte la présidence à cause de leur division. Après un tel coup de massue, après un tel sentiment d'avoir été trahis par ces partis égoïstes, les électeurs se détourneront d'eux et s'abstiendront massivement aux législatives.

La Primaire Populaire est la dernière chance pour la gauche d'avoir une stratégie gagnante. Rien n'est perdu, si sur le fil, elle s'unit enfin sur un candidat unique et consensuel comme F. Ruffin. Une fois le pouvoir présidentiel gagné, ce sera aux législatives de fixer les priorités à mettre au plus vite en œuvre pour le social et le climat. Et pour les sujets trop diviseurs ( nucléaire, UE...) ce sont des référendums qui décideront.

L'union fait la force, l'union fait la victoire !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
À LREM, des carences systématiques
Darmanin, Hulot, Abad : depuis 2017, le parti d’Emmanuel Macron a ignoré les accusations de violences sexuelles visant des personnalités de la majorité. Plusieurs cas à l’Assemblée l’ont illustré ces dernières années, notamment au groupe, un temps présidé par Gilles Le Gendre. 
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Total persiste et signe pour le chaos climatique
Dans une salle presque vide à la suite du blocage de son accès par des activistes climatiques, l’assemblée générale de Total a massivement voté ce 25 mai pour un pseudo-plan « climat » qui poursuit les projets d’expansion pétro-gazière de la multinationale.
par Mickaël Correia
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelque mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet
Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Portrait du ministre en homme fort (ou pas)
Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart