"Confinement : en demi-résonance avec notre décroissance"

Sommes-nous vraiment en guerre ? En demi-guerre ? En demi-décroissance ? Quelle Décroissance vit-on en ce moment ? A quoi s'attendre après le confinement ? Cette situation nouvelle est source de nombreuses interrogations, les réseaux francophones de la Décroissance reviennent sur certaines d'entre elles dans leur tribune intitulée "Confinement : en demi-résonance avec notre décroissance".

Le Parti-e-s Pour La Décroissance déclarait récemment dans un article "Non, le Coronavirus n’est pas notre Décroissance". Les réseaux francophones de la Décroissance signent désormais une tribune collective intitulée "Confinement : en demi-résonance avec notre décroissance". A cette occasion, ils offrent à travers le filtre de la Décroissance des éléments de réponse aux questions engendrées par la pandémie : Sommes-nous vraiment en guerre, et après, etc. mais aussi des craintes, des espoirs, des interrogations...En effet, "rien n’a jamais ressemblé plus à la décroissance que ce moment consenti de confinement" et pourtant, en parallèle, "la démocratie est placée en quarantaine", nous sombrons toujours plus dans l'univers de 1984...

La tribune est disponible ici, ci-dessous un extrait :

"Demi-guerre avec la mort qui rôde, demi-paix parce qu’il est devenu interdit de rôder. La mort – qui est la limite de toute vie – fait peur. Surtout en régime politique de croissance prétendument infinie, croissance qui peut être interprétée comme l’organisation sociale du déni de la mort. La mort peut faire peur, et une mauvaise peur est toujours bonne à prendre pour tout pouvoir qui veut se conserver : d’où la demi-guerre.
Leçon pour la décroissance : si elle en appelle en quoi que ce soit avec une mauvaise peur, alors elle s’effondre. La décroissance, c’est une parenthèse mais dans la paix."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.