Le Maroc envoie huit avions cargos au Liban

En réaction aux deux explosions qui ont secoué mardi 4 août Beyrouth et qui ont fait plus d’une centaine de morts et plusieurs milliers de blessés, le Maroc a dépêché huit avions cargos chargés de matériel médical, de médicaments et de nourriture pour venir en aide au peuple libanais.

 

     

5fb06178-e0b8-4c0b-9d50-7217d8e9116e


   Le Roi Mohammed VI a donné ses instructions aux autorités gouvernementales pour que toute l’aide nécessaire soit apportée au peuple libanais victime d’une double explosion qui a ravagé une bonne partie de Beyrouth.

   Mardi 4 août, une très forte explosion a anéanti une bonne partie du port de la capitale faisant  137 morts et plus de 4 000 blessés. Des dizaines de personnes sont toujours portées disparues.

    La déflagration a été d’une telle violence qu’elle a été ressentie à 200 kms de la capitale Beyrouth. L’origine de la détonation, selon la version officielle, serait due à un incendie dans un des entrepôts du port abritant 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium.

    Ces matières hautement explosives servant dans la confection des engrais ont été saisies il y a tout juste 6 ans à un navire géorgien suite a un litige judiciaire avec l’état libanais.

   Les causes exactes de l’incendie et des deux explosions qui l’ont suivi n’ont pas encore été déterminées. Interrogé par une chaîne française, le directeur de la douane du port en question a déclaré avoir déjà envoyé de nombreux signaux d’alarme aux autorités de son pays pour les mettre en garde contre les dangers que présentent ces matières.

    Impacté par le coronavirus et traversant une terrible crise économique, le pays du cèdre est à deux doigts de la faillite. Une bonne partie de la population vit dans la pauvreté.

   Dans un communiqué officiel, l’ambassade du Maroc au Liban a annoncé l’établissement d’un pont aérien entre les deux pays. Le Maroc envoie dès aujourd’hui 8 avions cargos ( 4 avions militaires et 4 avions civils) qui vont atterrir à l’aéroport de Beyrouth.

    Ces avions sont chargés de 295 tonnes de denrées  alimentaires, de 10 tonnes de divers médicaments, de 10 tonnes d’équipements médicaux en plus de 11 tonnes  de matériels de lutte contre le coronavirus.  

    L’armée marocaine déploie en parallèle un hôpital de campagne à proximité du lieu du sinistre où plusieurs de ses médecins prodigueront des soins aux blessés et apporteront leur soutien aux hôpitaux de Beyrouth.

   La France a envoyé hier un détachement de 50 secouristes pour épauler leurs homologues libanais. Le président français Emmanuel Macron s’est rendu aujourd’hui en fin de matinée à la capitale libanaise pour apporter son soutien et rassurer la population.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


     

   

  

    

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.