Des migrants marocains maltraités dans une prison grecque

De l’intérieur d’une prison grecque, des migrants marocains dénoncent les conditions inhumaines de leur détention. Insultés et humiliés, ils ne reçoivent qu’un repas par jour qui plus est immangeable.

  

شوماج © شوماج

    Dans une vidéo largement diffusée dans les réseaux sociaux Miloud Badaoui, un Marocain originaire de Casablanca, dénonce la maltraitante dont sont victimes des détenus marocains dans les prisons grecques.

   Miloud Badaoui parle de son cas et de celui de plusieurs jeunes marocains pour la plupart hautement diplômés ayant fui le bled à la recherche d’un avenir meilleur.

   Interpellés par la police grecque pour immigration illégale, ils  croupissent maintenant dans une prison où ils se disent victimes d’insupportables insultes à leur dignité.

  Ces migrants marocains appellent au respect de leurs droits fondamentaux en tant que  détenus et demandent à être traités avec un minimum d’humanisme.

  Les autorités marocaines ne se sont pas encore exprimées sur le cas de ces détenus. Quant aux autorités grecques, elles font comme si de rien n’était.

   Il existe pourtant une convention internationale des Droits des prisonniers et des détenus qui appelle à traiter dignement la personne privée de libertés .

   Faut-il le rappeler ? 

   "La prison c’est la privation de la liberté d’aller et de venir et rien d’autre". Valéry Giscard d’Estaing

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.