Salvator Mundi a été acheté par le Prince Mohammed Ben Salmane

C'est le Wall Street Journal qui révèle cette information. Le Prince Mohammed Ben Salmane, héritier du trône du royaume wahhabite, aurait mandaté son cousin le Prince Bader Ben Abdullah Ben Mohammed Ben Farhan Al-Saoud pour acheter "Salvator Mundi". Au bout de vingt minutes d'enchères, le fameux tableau du peintre italien Léonard De Vinci a été adjugé à 450,3 millions de dollars.

  

25075666-385938668525396-1248657633-o

 

   Le moins qu'on puisse dire du très puissant Prince saoudien  Mohammed Ben Salmane est qu'il aime bien les chiffres qui donnent le tournis. En moins d'un an, son nom a été cité dans trois gros achats.

   Achat d'armes aux Etats-Unis pour plus de 500 milliards de dollars, achat d'un yacht ( le "Serena" pour ne pas le nommer ) au magnat du vodka Yuri Shefler pour un demi milliard d'euros et maintenant son nom encore une fois est cité dans l'acquisition du "Salvator Mundi".

   Le tableau du maître florentin qui a été authentifié en 2011 a été acquis par un des hommes du Prince novembre dernier lors d'une vente aux enchères organisée par Christie's à New York.

    "Salvatore Mundi" sera exposé au musée du Louvre d'Abou Dhabi des Emirates Arabes Unis, inauguré  récemment par cheikh Mohammed Ben Zayed Al-Nahyane.

    Le tableau le plus cher au monde représente un Christ habillé dans un style de l'époque de la Renaissance tenant dans sa main gauche une boule en cristal et pointant de sa main droite vers le ciel trois doigts symbolisant la Trinité .

    Le fils du Protecteur des Lieux les Plus Saints de l'Islam déboursant une somme colossale pour l'achat d'une représentation du Christ, le tableau étant en plus exposé dans un pays musulman, cela peut choquer plus d'un.

   Mais le message semble être clair: l'Islam n'est pas incompatible avec les autres religions. Il les complète, bien au contraire.

 

 

  

  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.