Saad Lamjarred sur TF1

Ce soir sur Sept à Huit ( une émission de TF1 ) un documentaire sera diffusé sur le chanteur Saad Lamjarred, star marocaine, adulée par une partie de la jeunesse dans le monde arabe et qui fait l’objet de trois poursuites judiciaires pour viols et violences en France.

    

Saad Lamjarred: Serial rapist ? © Rachid Barbouch

 

    Saad Lamjarred avait été accusé une première fois en France de viol et de violences en octobre 2016 , quelques jours avant un concert qu’il devait faire au Palais des Congrès.

    Placé en garde à vue pendant 48 heures, il avait été transféré ensuite en détention  à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis où il avait passé près de 6 mois derrière les barreaux.

     Sa victime Laura Prioul, l’avait accusé de l’avoir violé et violenté  dans sa chambre à l’hôtel Marriot Champs-Élysées

     Le récit de la victime avait été jugé  tout à fait crédible par les enquêteurs.

      Sous le coup d’un mandat d’arrêt international, les autorités judiciaires américaines l’avaient alors réclamé à la justice française pour une autre affaire de viol qui remontait à 2010 dont les faits se seraient produits à New York.

     Dans la foulée, alors qu’il est toujours en détention, une Franco-Marocaine avait elle-aussi porté plainte pour viol et violences contre le chanteur pour des faits qui dataient de 2015 et qui se seraient produits à Casablanca.

     La Franco-Marocaine finira par retirer sa plainte après avoir reçu des pressions de sa famille à elle. Et la justice américaine décidera de classer l’affaire après un arrangement obtenu entre l’accusé et sa victime d’origine albanaise.

      En avril 2017, le chanteur avait été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire avec le port d’un bracelet électronique.

      Quelques mois plus tard, la vedette marocaine bénéficiera progressivement d’une levée partielle et ensuite totale de son contrôle judiciaire.

      En août 2018, Saad Lamjarred est de nouveau accusé de viol, cette fois-ci à Saint Tropez,  par une autre jeune Française.

      Il sera placé en détention à la Maison d’arrêt de Draguignan avant d’être remis en liberté deux mois plus tard.

     Vendredi 8 février 2019, le chanteur avait rendez-vous avec les juges pour solliciter de nouveau une levée sur son contrôle judiciaire. 

      La justice va-t-elle répondre positivement aux requêtes de ses avocats au risque que leur client récidive une nouvelle fois ?  

      Les juges n’ont pour l’instant pas encore tranché .. 

 

      

       Docteur Rachid Barbouch

       Journaliste Indépendant.

      

     

     

     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.