Saad Lamjarred passerait le ramadan au Maroc

Le chanteur marocain poursuivi dans plusieurs affaires pour viols et violences observera le ramadan au Maroc, en famille, comme l’année dernière. Ce n’est pas la première fois que la starlette marocaine quitte le pays alors même que son procès n’a pas encore commencé. Il y a quelques semaines il était déjà rentré au bercail, en tout discrétion.

 

zz

 

 

  Même à supposer qu’il se tiendrait à carreau, Saad Lamjarred passera encore plusieurs années avant de se départir définitivement de ses ennuis judiciaires.

  Les plaintes pour viols et violences lui pleuvent dessus depuis 2016. Et c’est pas près de finir. La justice poursuit ses enquêtes et le verdict n’est pas encore tombé.

   Même si officiellement il n’est poursuivi que dans trois affaires de viols et d’agressions sexuelles, l’épée de Damoclès pourrait lui tomber dessus à tout moment.

   Plusieurs de ses victimes, subissant des pressions familiales et sociales, n’ont pour lors pas osé le poursuivre en justice. 

   La donne pourrait changer d’un moment à l’autre. Et c’est là la plus grande crainte de l’accusé ainsi que de son entourage : Que d’autres plaintes viennent alourdir son dossier judiciaire.

    Et en dépit de tous ses ennuis avec la justice, le chanteur Saad Lamjarred reste populaire au Maroc et dans le monde arabe.

    De sources officielles, et comme nous vous l’avions annoncé à l’été 2017, l’affaire qui l’oppose à Laura Prioul se tiendra en Tribunal Correctionnel. Et c’est sans surprise. 

    La plaignante a interjeté appel de cette décision aujourd’hui matin, d’après nos informations.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.