La journaliste Nadiya Lazzouni menacée de mort

La journaliste et productrice Nadiya Lazzouni a reçu chez elle une lettre manuscrite la menaçant de mort et menaçant d’extermination les trois millions de musulmans de France. La journaliste a porté plainte. Mais à l’heure où nous rédigeons cet article, elle n’a pas encore été mise sous protection policière.

La journaliste Nadiya Lazzouni menacée de mort © Rachid Barbouch

   

1227f257-ffb5-4e20-ace4-071788ecda79

  

  Nadiya Lazzouni a été clairement menacée de mort via une lettre anonyme  qu’elle a reçue chez elle, une menace de mort qui vise également toute la communauté musulmane de France.

   Une lettre dont voici la transcription:

 “  À NADIYA LAZZOUNI

 Vous n’avez pas un milliardième de gramme de pouvoir en France .

  Nous vous expulserons au bulldozer bande de fils de putes d’islamistes.

  Trois millions en six mois. Objectif mathématiquement raisonnable

  Tu fermes ta gueules et tu dégages.

  Gardes ton chiffon nous viserons mieux petite effrontée.

  Il se remplira de ta cervelle de merde.

  Tu ne connais pas la France . Tu connaîtras les Français  . 
  Nous visiterons les quartiers de “ Non France” de la cave au grenier et certains appellerons leur mère avant de prendre une balle dans la nuque.

  Aucune illusion race de merde. La France sera vierge de tout musulman et islamiste.

   Promènes ta bouche à pipe dans le Maghreb saloperie d’islamiste.”

     Nadiya Lazzouni s’est exprimée  jeudi sur son compte twitter à propos de ces menaces de mort dont elle fait l’objet demandant  aux autorités françaises si elles comptaient réagir.

  « À travers mon travail et mes prises de parole publiques, j’ai toujours essayé de diffuser un message d’espoir et d’ignorer ce climat délétère. Est-ce que je peux encore marcher avec des œillères ? Allez-vous agir face à ces menaces de mort @GDarmanin @MarleneSchiappa @EmmanuelMacron ? », a-t-elle écrit sur son compte.

   

   "Hélas, les médias se font les relais complaisants de ces débats politiques, de ces lois discriminatoires qui stigmatisent en particulier la communauté musulmane", a expliqué la journaliste qui jusqu’à maintenant n’a bénéficié d’aucune protection malgré les menaces claires qui la visent.

   Invitée  sur BFMTV, la journaliste tout en déplorant le climat délétère qui prévaut actuellement en France  a réitéré ses craintes d’un passage à l’acte d’autant plus que l’auteur des menaces semble bien connaître  le lieu  de sa résidence.

55e537c0-f775-474b-8c1b-8af0524781d5

33b83d4a-79fd-4a52-836c-fc1d80a988b2

0e530526-6e36-4cb8-a7ad-47903f419535

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.