Rachid Barbouch
Journaliste freelance, Chroniqueur indépendant.
Abonné·e de Mediapart

763 Billets

3 Éditions

Billet de blog 13 oct. 2021

Rachid Barbouch
Journaliste freelance, Chroniqueur indépendant.
Abonné·e de Mediapart

Éric Zemmour n’a jamais été en Algérie

Quand le fameux chroniqueur qui porte en lui la haine de tout ce qui est arabe, berbère ou musulman dit qu’il vient d’Algérie, il ment comme un arracheur de dents. Éric Zemmour est né à Montreuil en 1958 et il n’a jamais mis les pieds en Algérie.

Rachid Barbouch
Journaliste freelance, Chroniqueur indépendant.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Illustration 1


  Éric Zemmour n’a jamais posé les pieds en Algérie. Il se dit berbère parce qu’il a un nom berbère et non parce qu’il est de racines berbères. La vérité est que ses parents étaient des pieds noirs installés en Algérie. Autant dire des colons et non des indigènes.

   Le coup du «  Je suis berbère », c’est du pipeau. Et ça ne trompe que lui-même. Zemmour en français signifie « olives ». Tout le monde le sait maintenant. Et ce n’est pas parce qu’il s’appelle Zemmour qu’il serait Algérien ou qu’il serait berbère.

    Nuance: Il refuse soigneusement de dire qu’il a un nom algérien ou qu’il serait d’origine algérienne. Car autrement cela reviendrait à reconnaître l’indépendance de l’Algérie, à reconnaître sa souveraineté. Cela revient à reconnaître que l’Algérie Française n’était qu’une grosse arnaque, un vol de grande ampleur.

   Jacques Sebbagh, Gad Elmaleh, Jean-Pierre Bacri, Agnès Jaoui, Jean-Pierre Elkabbach ( et j’en oublie certainement des milliers ) ont bien des noms arabes sans pour autant être des Arabes. Certains s’offusqueraient même qu’on les traite comme tels.

   Éric Zemmour, contrairement aux autres descendants des pieds noirs, veut se faire passer pour un Berbère ou un Arabe pour cracher en toute bonne conscience sur l’Arabe, le berbère et le musulman. C’est son fonds de commerce. 

    Journaliste piteux, on lui faisait quand même gagner plus de 16 000 euros par mois chez Le Figaro. Il fut même membre du jury de l’Ena alors qu’il a échoué deux fois au concours d’entrée à cette école. Il notait les futurs énarques alors qu’il n’a jamais réussi à être lui-même un énarque. On marche sur la tête bien évidemment.

    Des chaînes de télévision lui versaient des dizaines de milliers d’euros comme salaires alors même qu’il a  été condamné par deux fois pour incitation à la haine. 
     Il a été érigé en icône, élevé au rang de Rock star, de vedette, suivi par des dizaines de photographes et de journalistes. Tout ça parce qu’il passe son temps à seriner la haine contre les Arabes, contre les Berbères et contre les musulmans.

     Éric Zemmour n’a rien à faire en France. C’est un voyou. Comme Nicolas Sarkozy, il a été condamné par la justice. Il ne respecte pas les lois du pays. Il divise la France et sème la haine contre une partie des Français. Sa place n’est pas en France mais chez les haineux.

Illustration 2

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte