Evere : Le mystérieux meurtre de Mounia

En l’absence de preuves, Andy K, l’individu suspecté d’être le meurtrier de Mounia, a été remis en liberté après huit jours de garde à vue. Le sang retrouvé sur les ciseaux qu’il portait sur lui ne correspond pas à celui de la victime. Un autre individu soupçonné d’être l’assassin de Mounia a été interpellé.

1cbb1332-0160-4a1b-96f3-efe350b75472


   Pour rappel: Mounia, âgée de 36 ans, maman de trois enfants a été égorgée dimanche 30 mai en pleine rue à Evere au Nord de Bruxelles alors qu’elle promenait son bébé dans une poussette.

    Ce meurtre lâche et ignoble qui a suscité effroi, incompréhension et indignation a particulièrement ému la Belgique mais aussi le Maroc, pays dont elle est originaire.

    Le principal suspect, Andy K, qui fut interpellé quelques heures après l’assassinat, a été libéré après plusieurs jours de garde à vue, la justice n’ayant trouvé aucune preuve de sa culpabilité.

    Une autre personne correspondant aux portraits donnés par des témoins et soupçonnée d’être la meurtrière de Mounia a été placée en garde à vue.

    Pour l’heure, les investigations se poursuivent. Des appels à témoins supplémentaires ont été lancés par les enquêteurs. 

b46e91a2-dceb-46a8-b710-213a303d1d85

     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.