Le Marocain Alexandre Benalla: De l'Elysée à la guillotine.

Au rythme où vont les sanctions, on se demande si on va pas annoncer bientôt l'envoi d'Alexandre Benalla à la guillotine. Hier, on le disait mis à pied pour deux semaines. Aujourd'hui, à peine qu'on nous dit qu'il va être licencié qu'il est déjà en garde à vue. Dans la foulée, je ne serais pas surpris si on nous annonce que ce soir, il passera sûrement sa première nuit en prison.

  

macron-benalla-6090823-1

 

   Qui est cet Alexandre Benalla ? La première fois que j'ai entendu son nom, sans vous mentir, j'ai crié comme ça : « Puuuuuuurée ! C'est un Marocain. C' en est fini pour lui ».

   La patronyme Benalla, très fréquent au Maroc, ne m'est pas étranger, un nom à dormir dehors ou en prison.. Je vois déjà certains faire des bonds de trois mètres de leur lit…Calmez-vous.

   Non, je ne défends pas les gens  violents, et ce, quelle que soit leur fonction ( policier, crs, gendarme… ) Alexandre Benalla a été violent. Je n'en disconviens pas. Et à ce titre, il devrait être sanctionné. 

  Ce que je constate malheureusement c'est un acharnement médiatique extraordinaire. Trop c'est trop. On ne parle pratiquement que de ça. On sent une pression énorme pour que cet Alexandre, que je ne connais personnellement ni d'Eve ni d'Adam, soit envoyé au poteau. 

  C'est limite si on n'allait pas rétablir la guillotine juste pour le punir d'avoir tabassé un blanc. La fibre racialiste est de retour ?

  C'aurait été un blanc qui tabasse un autre blanc, ou Blanc qui tape un Arabe, ou un Arabe qui tabasse un autre Arabe, un Black qui tabasse un autre Black, ça passerait nickel chrome. On n'en saurait jamais rien.

 

Violences policières à Rouen © Ikram Alaoui

  Là c'est un Arabe qui tabasse un Blanc. C'est différent. Un gros scandale. Pire encore : Le mis en cause n'est pas un flic. Un policier qui frappe un manifestant, c'est légal d'un certain point de vue qu'on appelle l'exercice de la violence légitime.

  Là c'est un gars de la garde rapprochée du président de la République. Un Marocain à l'Elysée. Un nom à dormir dehors à l'Elysée ? Vous saisissez la nuance ?

  Moi, je dis qu'il y a démesure. Dans ce genre de manifs, il y a des violences bien pires que ce qu'on imagine, avec insultes racistes et tout le tralala. Mais les médias n'en soufflent jamais un seul mot et n' y consacrent jamais même pas une ligne d'indignation..

  Hé oui, c'est ce qu'on appelle  "l'indignation sélective ". Cela dit, j'ai toute ma compassion pour le mec qui a été tabassé. Il ne mérite pas ça. Bien au contraire. Manifester est un droit. Et personne ne devrait être violenté juste pour avoir manifesté..

   

  

 NB :

 Tenez , un bon sujet qui devrait remuer la France et qui ne fait réagir personne : Un chanteur marocain assez célèbre qui a violenté et violé deux Françaises et il est en liberté. Personne n'en parle. Ni BFM Tv ni LCI ni Le Monde. Voyez-vous, je ne suis pas communautariste et ne cherche pas à défendre les mecs violents.

    Ce chanteur violeur en série est défendu par Eric Dupont-Moretti. Allez, faites un peu de bruit sur cette affaire… Allez j'aimerais bien voir votre indignation sur ce chanteur, vous qui faites toujours la sélection  de vos cibles. Y a pas que Tariq Ramadan. Il y a Saad Lamjarred. Et vous n'en soufflez pas un mot. 

Avec Alexandre Benalla on voit bien que ce n'est pas la violence en elle-même qui vous pose problème.

 

Laura Prioul : la vérité © lora 's life

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.