Rachid Barbouch
Journaliste freelance, Chroniqueur indépendant.
Abonné·e de Mediapart

762 Billets

3 Éditions

Billet de blog 20 juil. 2018

Le Marocain Alexandre Benalla: De l'Elysée à la guillotine.

Au rythme où vont les sanctions, on se demande si on va pas annoncer bientôt l'envoi d'Alexandre Benalla à la guillotine. Hier, on le disait mis à pied pour deux semaines. Aujourd'hui, à peine qu'on nous dit qu'il va être licencié qu'il est déjà en garde à vue. Dans la foulée, je ne serais pas surpris si on nous annonce que ce soir, il passera sûrement sa première nuit en prison.

Rachid Barbouch
Journaliste freelance, Chroniqueur indépendant.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

   Qui est cet Alexandre Benalla ? La première fois que j'ai entendu son nom, sans vous mentir, j'ai crié comme ça : « Puuuuuuurée ! C'est un Marocain. C' en est fini pour lui ».

   La patronyme Benalla, très fréquent au Maroc, ne m'est pas étranger, un nom à dormir dehors ou en prison.. Je vois déjà certains faire des bonds de trois mètres de leur lit…Calmez-vous.

   Non, je ne défends pas les gens  violents, et ce, quelle que soit leur fonction ( policier, crs, gendarme… ) Alexandre Benalla a été violent. Je n'en disconviens pas. Et à ce titre, il devrait être sanctionné. 

  Ce que je constate malheureusement c'est un acharnement médiatique extraordinaire. Trop c'est trop. On ne parle pratiquement que de ça. On sent une pression énorme pour que cet Alexandre, que je ne connais personnellement ni d'Eve ni d'Adam, soit envoyé au poteau. 

  C'est limite si on n'allait pas rétablir la guillotine juste pour le punir d'avoir tabassé un blanc. La fibre racialiste est de retour ?

  C'aurait été un blanc qui tabasse un autre blanc, ou Blanc qui tape un Arabe, ou un Arabe qui tabasse un autre Arabe, un Black qui tabasse un autre Black, ça passerait nickel chrome. On n'en saurait jamais rien.

Violences policières à Rouen © Ikram Alaoui

  Là c'est un Arabe qui tabasse un Blanc. C'est différent. Un gros scandale. Pire encore : Le mis en cause n'est pas un flic. Un policier qui frappe un manifestant, c'est légal d'un certain point de vue qu'on appelle l'exercice de la violence légitime.

  Là c'est un gars de la garde rapprochée du président de la République. Un Marocain à l'Elysée. Un nom à dormir dehors à l'Elysée ? Vous saisissez la nuance ?

  Moi, je dis qu'il y a démesure. Dans ce genre de manifs, il y a des violences bien pires que ce qu'on imagine, avec insultes racistes et tout le tralala. Mais les médias n'en soufflent jamais un seul mot et n' y consacrent jamais même pas une ligne d'indignation..

  Hé oui, c'est ce qu'on appelle  "l'indignation sélective ". Cela dit, j'ai toute ma compassion pour le mec qui a été tabassé. Il ne mérite pas ça. Bien au contraire. Manifester est un droit. Et personne ne devrait être violenté juste pour avoir manifesté..

 NB :

 Tenez , un bon sujet qui devrait remuer la France et qui ne fait réagir personne : Un chanteur marocain assez célèbre qui a violenté et violé deux Françaises et il est en liberté. Personne n'en parle. Ni BFM Tv ni LCI ni Le Monde. Voyez-vous, je ne suis pas communautariste et ne cherche pas à défendre les mecs violents.

    Ce chanteur violeur en série est défendu par Eric Dupont-Moretti. Allez, faites un peu de bruit sur cette affaire… Allez j'aimerais bien voir votre indignation sur ce chanteur, vous qui faites toujours la sélection  de vos cibles. Y a pas que Tariq Ramadan. Il y a Saad Lamjarred. Et vous n'en soufflez pas un mot. 

Avec Alexandre Benalla on voit bien que ce n'est pas la violence en elle-même qui vous pose problème.

Laura Prioul : la vérité © lora 's life

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Extrême droite : la semaine de toutes les compromissions
En quelques jours, le parti de Marine le Pen s’est imposé aux postes clés de l’Assemblée nationale, grâce aux votes et aux lâchetés politiques des droites. Une légitimation coupable qui n’augure rien de bon.
par Ellen Salvi
Journal — France
Garrido-Corbière : « Le Point », un journal accro aux fausses infos
Une semaine après avoir dû admettre que les informations concernant le couple de députés Garrido-Corbière étaient fausses, l’hebdomadaire « Le Point » a été condamné en diffamation dans une tout autre affaire en raison d’une base factuelle « inexistante ». Un fiasco de plus pour la direction de la rédaction, qui a une fâcheuse tendance à publier ses informations sans les vérifier.
par David Perrotin, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
Guerre en Ukraine : le grand bond en arrière climatique
Et si le climat était une victime de la guerre en Ukraine ? Face au risque de pénurie énergétique provoquée par le conflit, les pays européens préparent un recours accru au charbon et au gaz fossile. Une marche arrière alarmante, à l’heure de l’urgence climatique, qui met en lumière notre terrible retard en matière de transition écologique.
par Mickaël Correia
Journal
Viktor Orbán est-il de plus en plus isolé en Europe ?
Embargo sur le pétrole russe, État de droit, guerre en Ukraine... Sur plusieurs dossiers, le premier ministre hongrois, à l’aube de son quatrième mandat consécutif, diverge de la majorité des Vingt-Sept. Débat avec une eurodéputée et un historien spécialiste de la région.
par Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Chasse au gaspi ou chasse à l'hypocrisie ?
Pour faire face au risque de pénurie énergétique cet hiver, une tribune de trois grands patrons de l'énergie nous appelle à réduire notre consommation. Que cache le retour de cette chasse au gaspillage, une prise de conscience salutaire de notre surconsommation ou une nouvelle hypocrisie visant préserver le système en place ?
par Helloat Sylvain
Billet de blog
Les dirigeants du G7 en décalage avec l’urgence climatique
Le changement climatique s’intensifie et s’accélère mais la volonté des dirigeants mondiaux à apporter une réponse à la hauteur des enjeux semble limitée. Dernier exemple en date : le sommet des dirigeants du G7, qui constitue à bien des égards une occasion ratée d’avancer sur les objectifs climatiques.
par Réseau Action Climat
Billet de blog
Sale « Tour de France »
On aime le Tour de France, ses 11 millions de spectateurs in situ (en 2019) et on salue aussi le courage de Grégory Doucet stigmatisant le caractère polluant de l’événement. Une tache qui s’ajoute à celle du dopage quand le Tour démarre ce 1er juillet à Copenhague, où l’ancien vainqueur 1996 rappelle la triche à peine masquée. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Aucune retenue : l'accaparement de l'eau pour le « tout-ski »
J'ai dû franchir 6 barrages de police et subir trois fouilles de ma bagnole pour vous ramener cette scandaleuse histoire de privatisation de l'eau et d'artificialisation de la montagne pour le « tout-ski » en Haute Savoie.
par Partager c'est Sympa