Antisémitisme contre Miss Provence, racisme contre les Arabes

Les propos abjects et inacceptables tenus par quelques haineux contre Miss Provence, April Benayoum, ont généré un tsunami de propos racistes contre les Arabes et les musulmans sur les réseaux sociaux émanant souvent de sympathisants d’extrême droite.


     

bf75974e-2cd4-4580-a10a-f44ccf8fcfb3
   

 
      Des messages antisémites publiés sur les réseaux sociaux, particulièrement sur Twitter, contre la Franco-Israélienne April Benayoum candidate au concours Miss France ont ouvert les portes à  une vague de propos racistes contre les Arabes et les musulmans.

       Elue première dauphine, April Benayoum avait évoqué, lors de son discours de présentation, le fait que son père était d’origine israélienne. Une information   qui a généré  un déferlement de haine sur les réseaux sociaux.

        En réponse et en parallèle à cet antisémitisme, une vague de haine s’est déversée sur les Arabes et les musulmans pointés du doigt  sur ces mêmes réseaux sociaux.

       

9153e296-0260-468a-8918-21f55a7b4e6a

                Pourtant, concrètement rien n’indiquerait que  des Arabes ou des musulmans seraient les auteurs de ces tweets antisémites.

         Selon plusieurs médias, les discours énoncés sur Twitter seraient, de fait, l’œuvre d’anonymes qui se seraient empressés d’effacer leurs tweets.

       France Info a, pour sa part, affirmé que ces messages de haine tenus contre la désormais première dauphine de Miss France viennent des  milieux d’extrême droite.

       Le parquet de Paris a ouvert, lundi 21 décembre, une enquête pour « injures à caractère raciste et provocation à la haine raciale »  suite à des tweets antisémites ayant visés April Benayoum.

        Paradoxalement, aucune enquête n’a été ouverte contre les propos racistes tenus sur ces mêmes réseaux contre les Arabes. Pourtant, les Arabes sont eux aussi des Sémites.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      

       

       

 

   

       

      

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.