Saad Lamjarred ciblé par Erramdani

En s’adressant à Saad Lamjarred, l’animateur radio très connu Ridouane Erramdani n’y est pas allé de main morte avec le chanteur marocain qui a maille à partir avec la justice française qui l’accuse de viol, d’agressions sexuelles et de violences envers deux jeunes françaises.

56227b00-6638-44b9-bb0c-dd0c64634e33

 

     Les critiques de Ridouane Erramdani tombent quelques jours après que le chanteur marocain Saad Lamjarred ait sorti une chanson où celui-ci courtise le Roi du Maroc.

     Erramdani conseille donc au chanteur de travailler plutôt à prouver son innocence pour traverser cette crise et tourner ainsi la page.

    “ Chanter le Roi, ou pour le Roi, ne te servira à rien. Au contraire, cela peut nuire au Roi lui-même, et ouvrir ainsi la porte à de mauvaises interprétations..” conseille l’animateur radio au chanteur avant d’enchaîner en plus cinglant.

     “ Le Roi est un chef d’état, le leader d’un peuple et celui qui porte les défis d’une nation. Je ne pense pas qu’un chanteur empêtré dans des affaires de crimes de mœurs lui soit d’une quelconque utilité  pour son image même à prendre en compte ta supposée présomption d’innocence .. »

     Les fans du violeur ( Oh pardon !  Nous voulions dire du chanteur) n’ont pas non plus échappé aux critiques très subtiles de l’animateur, celui-ci accusant son clavier de vouloir lui jouer des tours en écrivant الخانزات au lieu de فانزات.  

     Autant de remarques de l’animateur qui lui ont drainé énormément de menaces et d’attaques guère surprenantes quand on sait que même une des victimes du chanteur Laura Prioul, y a longtemps eu droit en toute impunité.

     Erramdani n’est d’ailleurs pas le seul à pointer du doigt le comportement de la vedette marocaine.

     Beaucoup de gens reprochent en effet à Saad Lamjarred d’avoir sali le Maroc avec ses nombreuses et innombrables affaires de délits et crimes de mœurs  que ce soit en France, aux États-Unis, aux Émirats, en Tunisie ou au Maroc même.

      Le chanteur se refuse toujours de parler de ses scandales récents, conseillé par ses avocats, de peur qu’il se mélange dans ses déclarations et s’enlise ainsi devant les juges. 

       Son conseil, lui, s’active surtout à redorer le blason de son client en essayant de jouer sur les failles du système judiciaire français.

    

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.