Hantavirus: Un décès en Chine

En pleine épidémie du coronavirus, on apprend aujourd’hui qu’un autre virus vient de faire sa réapparition en Chine. Il s’agit du Hantavirus qui se propage via les rongeurs, mais dont la propagation d’homme à homme est assez rare.

eba24c5d-7b88-41fe-8b96-6d760f0ef9f4


  Un homme serait décédé en Chine après avoir attrapé un hantavirus. L'homme, originaire de la province du Yunnan, dans le sud-ouest de la Chine, est décédé lundi alors qu'il se rendait dans la province du Shandong à l'est, a rapporté le journal officiel Global Times.

  Il est apparu que l'homme avait été dépisté pour le bogue après sa mort. 32 autres personnes dans le bus dans lequel il se trouvait ont été testées pour le virus, qui est rarement transmis d'homme à homme. Les résultats des tests n'étaient pas clairs. L'individu n'était pas nommé dans le rapport et la cause de son décès n'a pas été indiquée.

  La personne infectée par l’ hantavirus “ New World” en connu en Amérique  peut développer ce que l'on appelle le syndrome pulmonaire à hantavirus (HPS), tandis que le type "Old World" trouvé en Europe ou en Asie peut déclencher une fièvre hémorragique avec syndrome rénal (HFRS) ). 

  En plein milieu de cette crise du coronavirus qui frappe la planète, la nouvelle qui vient tomber sur ce cas du hantavirus est loin d’être rassurante.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.