Saad Lamjarred: L’imminence de son procès

Poursuivi pour viol aggravé et violences volontaires aggravées, le chanteur marocain Saad Lamjarred risque en théorie jusqu’à 20 ans de prison. Accusé plusieurs fois de viol par le passé, il s’en est sorti à chaque fois sans jamais avoir été condamné. Cette fois-ci, il fait face à Laura Prioul, une victime pugnace qui assure qu’elle ne va rien lâcher.

   

96e084f4-e080-4de3-9633-66f1a5db6703


   Connu au Maroc et dans le monde arabe comme un des meilleurs chanteurs de sa génération, Saad Lamjarred accumule à la fois succès et scandales.

    Du Maroc à Dubaï, en passant par l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, le Liban, le Sultanat d’Oman, le Qatar et l’Arabie Saoudite, son nom est dans toutes les bouches.

     Tantôt admiré, tantôt haï, Saad Lamjarred reste pour beaucoup un personnage énigmatique que seule une poignée de gens connaissent vraiment.

     Derrière ses sourires charmeurs et son allure joviale se cachent de terribles blessures héritées de son divorce avec sa première femme, une Pakistanaise dont il aurait eu un enfant lorsqu’il était aux États-Unis.

     C’est d’ailleurs dans ce pays que ses ennuis judiciaires ont commencé lorsqu’une jeune Américaine d’origine albanaise prénommée Armella l’avait accusé de viol et de violences.

     Interpellé puis relâché par les autorités américaines afin qu’il se prépare à son procès, il fuira les États-Unis et sera longtemps recherché par Interpol.

     En octobre 2016, il est interpellé à l’hôtel Marriott Champs-Élysées suite à une plainte déposée par une jeune Française, Laura Prioul, l’accusant de viol, de violences et de séquestration.

     Sa jeune victime qui se trouvait avec lui dans une des chambres de l’hôtel, avait réussi à échapper à ses griffes en se réfugiant auprès  du personnel de ménage et de sécurité privée du palace. 
   
      Terrorisée par ce qu’il lui est arrivée, elle décrira son bourreau comme un monstre violeur. La victime présentant plusieurs blessures au visage, aux aisselles et sur ses seins, elle sera rapidement prise en charge par une unité médico-judiciaire.

      Placé en détention provisoire pendant six mois, Saad Lamjarred en sortira amaigri et très affecté. Une deuxième victime, une Franco-Marocaine, l’avait, elle aussi, accusé de viol, alors même qu’il se trouvait en détention. Elle se rétractera quelques mois plus tard, après avoir subi des pressions familiales.

     Alors qu’il est mis en liberté en attendant d’être jugé, Saad Lamjarred est de nouveau accusé de viol et de violences à Saint-Tropez par une jeune Française. Suite à quoi, il sera lâché par son avocat Éric Dupont-Moretti.

     Et c’est Thierry Herzog qui se chargea de sa défense aux côtés de Marc Fedida. Le fameux Herzog, avocat et ami de Sarkozy, sont tous deux empêtrés dans des scandales d’Etat.

      Des experts parlent d’une cause perdue: Des charges lourdes pèsent sur le chanteur marocain. Et on voit mal, à moins d’un miracle, comment Saad Lamjarred pourrait cette fois-ci s’en sortir. 

    Certains le voient déjà derrière les barreaux. Seule la durée de sa peine reste un mystère: 5 ans ? 10 ans ? 15 ans ? 20 ans ? La décision reste bien évidemment du seul ressort des juges.

     Son procès s’ouvre bientôt. Et on en saura davantage.

daaa8fcf-d255-4ac9-bbba-bdc65ba8af7b

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.