Karim Kéita recherché par les Maliens

Karim Kéita, le fils de l’ex président malien Ibrahim Boubacar Kéita, activement recherché par les insurgés, se serait réfugié à l'ambassade de Côte d'Ivoire au Mali selon certains de ses opposants.

Karim Kéita faisant la fête sur un yacht © Rachid Barbouch

       Karim Kéita serait-il victime de son train de vie fastueux et par trop ostentatoire ? Oui, en grande partie, selon plusieurs observateurs. 
        
       Pour beaucoup d’entre eux, les nombreuses apparitions mondaines de Karim Kéita aperçu ces derniers temps de bonne compagnie sur un yacht puis à Meso Beach (Ibiza ) auraient précipité la chute de son père Ibrahim Boubacar Kéita. 
Karim Kéita sur un yacht avec de belles créatures © Rachid Barbouch

        À propos de ces apparitions, Karim s’était défendu auprès d’un média local en ces termes: 

      «Des esprits mal intentionnés veulent me mêler à une cérémonie privée organisée à l’étranger par des amis et où je n’ai fait qu’une très brève apparition.  Je n’étais chargé ni du menu ni de la liste des invités ».    

Karim Kéita se fait masser le dos © Rachid Barbouch

               

        Cible  d’un coup d’état fomenté le 18 août 2020, l’ex- président  Ibrahim Boubacar Kéita  ainsi que son premier ministre Boubou Cissé se trouvent à présent entre les griffes de la junte militaire.

       Alors que son père est sans pouvoir, détrôné et en résidence surveillée, Karim, lui, se serait réfugié à l’ambassade du Côte d’Ivoire à Bamako. Ses opposants demandent à Ouattara de le livrer aux autorités maliennes.

        Le fils de l’ex président  Karim Keïta avait auparavant démissionné de l’Assemblée nationale malienne, s’estimant “victime d’un délit de patronyme”,

        Considéré comme un des hommes les plus puissants du pays, il incarne aux yeux de l’opposition les dérives du régime malien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.