Moul Lkaskita condamné à 4 ans de prison

Mohamed Sakaki, alias Moul Lkaskita, a été condamné à quatre ans de prison ferme avec le paiement en plus d’une amende de 40 000 dirhams. Le Youtubeur était poursuivi pour injures publiques, outrage aux institutions constitutionnelles et pour détention illicite de produits stupéfiants

     

511c3277-52c6-4126-9a8d-d0a1ba8470b1


     Le verdict est tombé pour Mohamed Sakaki surnommé “ Moul Lkaskita”. Le Tribunal de première instance de Settat vient, en effet, de le condamner à 4 ans de prison ferme avec le paiement, en sus, d’une amende de 40 000 dirhams.

      Moul Lkaskita était poursuivi par des associations marocaines qui se sont constituées “parties civiles” après que le Youtubeur ait traité dans une vidéo les citoyens marocains d’ “ânes” (حمير) et de “ Tarés” (مكلخين), pour reprendre ses termes.

      Il était aussi poursuivi pour outrage aux institutions constitutionnelles et pour détentions de produits stupéfiants.

      Pour rappel, Mohamed Sakaki se plaignait aussi dans sa vidéo, qui depuis a été effacée, d’être au chômage et de vivre dans la précarité, une allégation qui tranche mal avec les révélations des enquêteurs lesquels ont indiqué que le mis en cause touchait en moyenne entre 2000 euros à 3000 euros par mois de ses activités sur YouTube.

     Les enquêteurs avaient aussi révélé que l’accusé recevait des virements suspects en provenance de l’étranger.

     Moul Lkaskita signe par là son troisième retour à la case prison. Il avait, de fait, été déjà condamné par le passé, entre autres, pour escroqueries et avait déjà passé plusieurs mois derrière les barreaux.     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.