Maroc : Un infanticide à Larache

Un crime d’une rare cruauté a secoué cette semaine la ville balnéaire de Larache où le corps d’un jeune garçon, Mohamed Ali, a été décapité et démembré. Son tronc et ses membres supérieurs ont été retrouvés dans une décharge, sa tête et ses membres inférieurs dans un frigo au domicile de son père.

Le père présumé auteur du crime faisant sembler de chercher son fils © Rachid Barbouch
Ci-dessus l’interview du père faisant semblant de chercher son fils :


  La victime, Mohamed Ali, âgé de 7 ans au moment des faits, a été signalé comme disparu par sa mère samedi 23 novembre. Le corps de l’enfant, dépecé, n’a été retrouvé que trois jours après.

  Mohamed Ali vivait avec sa grand mère maternelle, ses parents étant séparés. C’est sa mère qui, dès samedi, avait signalé sa disparition à son père lequel vivait avec une autre femme.

  Lundi 25 novembre, des parties du corps de l’enfant retrouvées dans une décharge à Al Manar, ont conduit les enquêteurs à orienter leurs recherches au domicile du père de la victime.

   Les enquêteurs ont retrouvé la tête et le reste du cadavre dans un frigo au domicile du père présumé auteur principal de ce crime.

   Le père et la belle mère ont été aussitôt arrêtés et placés en détention. L’enquête menée par le parquet de Larache devra déterminer dans les détails ce qu’il s’est passé.

   Les habitants de Larache, choqués par l’horreur de cet infanticide, demandent que justice soit rendue et que le ou les auteurs du crime soit ( ent) puni (s) avec la plus grande sévérité.

 

   

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.