À Dole : « Aaah, bicot, tu passes sous le capot aujourd'hui! »

L’agression des musulmans se banalise. À Dole, dans le Jura, une famille de musulmans a été victime il y a une semaine d’une agression raciste particulièrement violente. Adil S, le père de famille a été renversé volontairement par un chauffard lequel juste avant de foncer sur sa victime, l’a traité de « bicot »

3df80b88-fba5-4783-880d-648789bfbb07

Dole : Agression d'une famille musulmane © Rachid Barbouch

   On en sait un peu plus sur l’agression raciste qui s’est produite il y a une semaine ( le 21 avril plus précisément) à Dole dans le Jura et dont on vous parlait hier.

   Nous avons réussi à nous procurer la vidéo un peu plus longue de ce qu’il s’est passé entre cet individu de type européen et une famille de musulmans.

   Ce qui est reproché à l’individu en question, âgé de 72 ans: Avoir renversé avec sa voiture Adil S en lui lançant :

   « Aaah, bicot, tu passes sous le capot aujourd'hui! »

   Le caractère raciste de l’agression est corroboré par le mot utilisé par l’agresseur présumé. «  Bicot », c’est avec ce mot qu’il désigne sa victime d’origine arabe.

   L’individu visait certainement à écraser Adil après l’avoir poursuivi et menacé à l’aide d’ une clé en croix pour roues ( arme par destination).

    Quelques minutes auparavant, l’agresseur aurait été surpris en train de prendre en photo des enfants.

   C’est en tous cas ce que lui reproche la maman des enfants.

   Après un échange vif, l’homme fonce au volant de sa voiture sur Adil Sefrioui, l'un des membres de la famille et le percute.

  « J'étais appuyé sur le pare-brise et je regardais sa main sur le pommeau des vitesses en me disant que s'il passe en marche arrière, c'est pour m'achever. Quand il l'a fait, j'ai sauté dans le jardin le plus loin possible », témoignera la victime qui pensait alors que son heure était venue.

   La personne qui filme la scène explique dans la vidéo avoir appelé la police au moment des faits. Pourtant, il faudra pas moins de 5 jours pour voir l'agresseur arrêté et placé en garde à vue.

   La victime soufrant de plusieurs blessures notamment au niveau du thorax a eu 30 jours d’ITT. Sa femme et ses enfants ont été très fortement traumatisés par la violence de la scène qui s’est produite sous leurs yeux.

    L’agresseur a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de paraître à promixté du domicile de sa victime. Il devrait être jugé le 28 mai 2021.

   Sur les réseaux sociaux, la vidéo de l’agression est vite devenue virale. Et l’indignation monte d’un cran face au silence des grands médias toujours prompts à pointer du doigt les musulmans.

985b25de-e894-4ec2-8614-7fb4cb4669ed

11a30ecf-052a-4c66-aa49-badc55e111cb

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.