RAOUL MARC JENNAR
Essayiste, militant éco-socialiste, internationaliste
Abonné·e de Mediapart

273 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 juin 2020

L'ENJEU DES MUNICIPALES

Personne ne peut nier l'impact national de ce deuxième tour des municipales là où il aura lieu. En fait, le véritable enjeu, au-delà des circonstances locales, est celui-ci : est-ce que le président aura des maires pour soutenir localement sa politique ?

RAOUL MARC JENNAR
Essayiste, militant éco-socialiste, internationaliste
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Personne ne peut nier l'impact national de ce deuxième tour des municipales là où il aura lieu. En fait, le véritable enjeu, au-delà des circonstances locales, est celui-ci : est-ce que le président aura des maires pour soutenir localement sa politique ?

Toutes celles et tous ceux qui rejettent la transformation de notre pays vers le modèle anglo-saxon ultra-libéral et qui donc souhaitent affaiblir ce président nocif, doivent voter pour des candidat(e)s favorables à une vraie alternative démocratique, sociale et écologique au macronisme.

Ce qui veut dire deux choses : il faut voter et il faut voter pour des candidat(e)s qui ne pactisent pas avec LR ou LREM et encore moins avec RN (qui ne voit la convergence de ces trois formations politiques dès lors qu'il s'agit de finances, d'économie, de social et d'écologie ?)

Macron a horreur des élections. Macron a horreur de ce qui reste de démocratie en France. Il envisage de reporter les élections départementales et les régionales après les présidentielles pour ne pas avoir à se représenter après une défaite de son parti.

Ce deuxième tour des municipales pourrait bien être la dernière occasion, avant 2022, d'exprimer efficacement notre rejet des politiques qu'il met en oeuvre et qui sont toujours à l'inverse de ses discours, notamment en matière de santé publique, de pouvoir d'achat, d'écologie, de défense de la biodiversité et de lutte contre le changement climatique.

Il ne faut pas manquer cette occasion, le 28 juin, d'exprimer fortement le rejet de Macron, de LREM, de ces gens qui sont une véritable nuisance pour les "riens", pour les derniers de cordées, pour celles et ceux réduits à être de la chair à patrons et pour la terre de France.

Faisons barrage aux candidats affichés ou cachés de LREM. Ne les laissons pas entrer dans nos mairies !

Soyons conséquents. Ne nous contentons pas de râler. Faisons de notre bulletin de vote une arme de résistance ! Il y a des alternatives. Il n'y a pas de fatalité.

Il faut envoyer à Macron un "NON" digne du refus historique des Français lorsque la fatalité semble l'emporter.

RMJ

18 juin 2020

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La redevance sabordée, l’information en danger
Emmanuel Macron l’a décidé presque seul : l’audiovisuel public sera privé dès cette année des 3,2 milliards d’euros que lui rapporte cette ressource prélevée depuis 1948. Au nom du « pouvoir d’achat », le gouvernement s’apprête à faire peser de lourdes menaces sur les médias publics.
par Dan Israel
Journal
Outre-Manche, la BBC dans le collimateur du gouvernement
L’exécutif britannique veut changer le mode de financement du groupe audiovisuel public pour des raisons économiques et électoralistes. En janvier dernier, la ministre de la culture, Nadine Dorries, a expliqué vouloir mettre fin à la redevance, un système de financement qu’elle juge « obsolète ».
par Marie Billon
Journal — Gauche(s)
Le conflit russo-ukrainien divise la gauche anti-guerre
La cohérence du camp anti-impérialiste, a priori uni par son rejet des blocs militaires, a été mise à l’épreuve par l’invasion de l’Ukraine. Certains refusent les livraisons d’armes, craignant l’engrenage d’un conflit interimpérialiste, tandis que d’autres estiment incontournable cette solidarité. 
par Fabien Escalona
Journal
Yaël Braun-Pivet, première femme au perchoir
La députée des Yvelines succède à Richard Ferrand au terme de deux tours de scrutin. Un poste qu’elle convoitait depuis de nombreux mois. 
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Quel est le lien entre l’extrême droite, l’avortement et les luttes féministes ?
La fuite du projet de décision de la Cour suprême qui supprimerait le droit à l'avortement aux Etats Unis en est l'exemple. L’extrême droite d’hier comme d’aujourd’hui désire gouverner en persécutant un groupe minoritaire sur des critères raciaux pour diviser les individus entre eux. Quant aux femmes, elles sont réduites à l’état de ventres ambulants.
par Léane Alestra
Billet de blog
Autorisation de l'interdiction de l'IVG aux USA, sommes nous mieux lotis en France ?
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».
par bennoursahra
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves