RAOUL MARC JENNAR

Essayiste, militant éco-socialiste, internationaliste

Mosset - France

Sa biographie
Les activités professionnelles successives exercées depuis 1968 : Professeur de français. Conseiller du gouvernement belge dans des cabinets ministériels successifs. Conseiller au Sénat de Belgique et au Conseil Régional Wallon. Conseiller diplomatique du Forum international des ONG au Cambodge. Consultant auprès de l’Autorité Provisoire des Nations Unies au Cambodge. Responsable du programme de l’UNESCO «culture de la paix au Cambodge». Chercheur auprès de l’ONG de développement Oxfam sur les dossiers relatifs à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Consultant auprès du groupe parlementaire européen Gauche Unitaire Européenne/Gauche Verte Nordique (GUE/NGL) pour les questions liées à la mondialisation. Consultant de l’ONU pour le tribunal chargé de juger les dirigeants Khmers rouges. Conseiller du gouvernement du Cambodge. Conseiller diplomatique du ministre des Affaires étrangères du Cambodge.
Son blog
320 abonnés jennar.fr
Voir tous
  • 600 JOURS POUR PREPARER LA RUPTURE

    Par
    D’immenses souffrances nous attendent si on ne fait pas rupture avec les politiques et les pratiques d’aujourd’hui. Tel est le véritable enjeu de 2022. Il dépasse, et de loin, le sort personnel de tel ou tel candidat potentiel, quelles que soient ses qualités et ses mérites.
  • Les leçons d'un récent sondage

    Par
    Si chaque parti politique qui se réclame de la gauche veut être présent au premier tour des présidentielles, Macron sera réélu. Si un rassemblement autour d’un projet alternatif et de celle ou celui qui le portera est possible, l’espoir de fermer la parenthèse ouverte en 1983 est permis.
  • L'ENJEU DES MUNICIPALES

    Par
    Personne ne peut nier l'impact national de ce deuxième tour des municipales là où il aura lieu. En fait, le véritable enjeu, au-delà des circonstances locales, est celui-ci : est-ce que le président aura des maires pour soutenir localement sa politique ?
  • 29 MAI

    Par
    Les mêmes raisons qui ont poussé à dire « non » au TCE poussent à exiger une remise à plat totale des traités européens et de la jurisprudence de la Cour de Justice de l’UE. On n’unit pas les peuples contre eux ; on ne fait pas l’union des peuples pour les soumettre à une idéologie. C’est l’UE, technocratique et néo-libérale qui a engendré le rejet dont elle est l’objet depuis 2005.
  • De quoi le macronisme est-il le nom ?

    Par
    En France, un homme dirige un peuple, en exerçant un pouvoir absolu, en pratiquant le mensonge, en imposant l’inégalité, en usant de la répression, de la violence, en niant toute responsabilité, en infligeant au peuple son mépris, en exprimant un total déni d’humanité. Un tel régime porte un nom.