Cambodge-USA : disparition d'une nuisance

Un monstre vient de mourir. Un inhumain qui prenait pour pertes et profits les immenses souffrances du peuple khmer qui avait subi la guerre américaine jusqu'en 1975 et ensuite le régime de Pot Pot.

A mes amis, à mes soeurs et mes frères du Cambodge, 
une bonne nouvelle :
Un des responsables des pires souffrances endurées par les survivants de l'horrible période 1970-1979 vient de mourrir.
Il s'appelait Zbigniew Brzezinski. En 1979, il était le responsable à la sécurité nationale du Président des USA Jimmy Carter.
En janvier 1979, lorsque l'armée vietnamienne assistée de deux ou trois dizaines de milliers de Cambodgiens en rébellion contre le régime de Pol Pot met fin au régime sanguinaire de celui-ci, les USA ont deux options :
- accepter cette heureuse libération du peuple cambodgien et proposer aux Vietnamiens de rentrer chez eux car une force internationale va les remplacer pour empêcher le retour des Khmers rouges au pouvoir 
ou bien 
- condamner l'intervention vietnamienne, s'allier aux protecteurs des Khmers rouges, la Chine, reconstituer l'armée de Pol Pot dans des camps en Thaïlande, combattre l'armée vietnamienne et la jeune armée cambodgienne, imposer via l'ONU un embargo total au peuple cambodgien pour le punir d'avoir été libéré par les "mauvais" vietnamiens ?

Dans cet excellent livre du journaliste Nayan Chanda intitulé "Les frères ennemis" (presses du CNRS), on peut suivre le débat qui a eu lieu à Washington où les deux options furent examinées. Et c'est Zbigniew Brzezinski qui l'a emporté en privilégiant la deuxième option : le choix de la Chine et en théorisant la guerre par procuration : utiliser les Khmers rouges pour combattre les Vietnamiens sans se souvier un seul instant du sort des 4.5 millions de survivants des années 70.

Un monstre vient de mourir. Un inhumain qui prenait pour pertes et profits les immenses souffrances du peuple khmer qui avait subi la guerre américaine jusqu'en 1975 et ensuite le régime de Pot Pot. 

Savez-vous seulement ce que fut la guerre américaine ? Le Cambodge est et demeure le pays le plus bombardé de l'histoire de l'humanité : 2.756.941 tonnes de bombes qui ont été déversées sur le Cambodge du 4 octobre 1965 au 15 août 1973 ; une guerre chimique de 8 ans avec 150.000 ha de plantations et de forêts détruites par l'agent orange et des dizaines de milliers de morts et des bébés difformes qui naissent encore aujourd'hui; un pays totalement détruit ; et après ça, le régime de Pol Pot : 2.200.0000 morts et une société complètement déstructurée, des survivants traumatisés, 90% des titulaires d'un certificat d'études dans les fosses communes; une immense perte de sens.
C'est à ce peuple victime que Brzezinski voulut qu'on imposa un embargo de douze ans, ce qui a signifié interdiction de toute aide au développement, à la reconstruction, à l'enseignement, à la santé depuis 1979... jusqu'en 1991.
Sa disparition est celle d'un de ceux qui ont tant fait souffrir le peuple cambodgien. Sa capacité de nuisance vient enfin de s'éteindre.
rmj

PS : La France, la Belgique et les autres valets des USA ont soutenu cet embargo de 1979 à 1991.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.