Libérez Oleg Sentsov

Alors que la grande fête du foot et du poutinisme continue en Russie le metteur en scène ukrainien Oleg Sentsov entame son 38ème jour de grève de la faim. Ses collègues russes écrivent à Vladimir Poutine pour demander sa libération. Traduction.

Cher Vladimir Vladimirovitch,

Un homme est en train de mourir.

Nous ne pensons pas que sa faute soit si grande qu'elle justifie 20 ans de prison.

Ses convictions sont sincères et lui font honneur: la grève de la faim illimitée qu'il poursuit en est la preuve.

Vous devez vous montrer miséricordieux afin de sauver une vie humaine. Il est urgent que le climat politique s'apaise dans notre pays et que nous nous réconcilions avec nos voisins.

Grâciez Oleg sentsov, nous vous le demandons.

Respectueusement,

Constantin Bronzit

Andreï Zviaguintsev

Pavel Lounguine

Ekaterina Mtsitouridzé

Youri Norstein,

Vladimir Pozner,

Ksenia Sobtchak,

Alexandre Sokourov,

Valerii Todorovski,

Alexeï Outchitel

Alexeï Fedortchenko

Tchoulpane Khamatova

  Je rappelle qu'Oleg Sentsov a été arrêté en 2014 en Crimée et accusé de terrorisme: il aurait eu l'intention de faire sauter une statue de Lénine! Il a été naturalisé Russe sans qu'on lui demande son avis et condamné en mai 2014 à 20 ans de prison.

On ne s'étonne pas de l'absence de la signature de Nikita Mikhalkov, bouffon du régime, mais on peut regretter celle de son frère Andreï Kontchalovski.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.