Ne votez pas Netanyahou !

Si vous vous sentez toujours Français, citoyens, démocrates, républicains, humanistes, et si vous persistez à vouloir combattre le racisme, la haine, l’apartheid, la colonisation, les massacres … entrez en résistance, prenez le maquis ! Et ne votez ni PS, ni droite, ni FN. Ne votez pas Netanyahou !

Non, vous ne rêvez pas, vous pouvez parfaitement, si vous le souhaitez, voter en France aux prochaines élections, pour approuver la politique raciste, les massacres, l’occupation, la colonisation et l’apartheid israéliens.

Pour cela il vous suffit d’apporter vos suffrages aux partis qui soutiennent, tout à fait officiellement, le régime d'extrême droite de Netanyahou :

- le PS, au plus haut niveau, par les voix de Hollande, Valls ou Hidalgo.

- la droite des Sarkozy, Alliot-Marie, Lellouche, Habib, Raoult, Goasguen …

- ou encore le FN dont la présidente est jugée « irréprochable » par le CRIF et qui soutient l’existence de la LDJ

Vous voyez, vous avez le choix !

On ne sait pas encore « qui » conduira à son terme la dérive totalitaire en marche dans notre pays. Mais ce qui est sur c’est que les trois candidats en lice ont besoin pour cela du soutien d’Israël.

En particulier de son rôle d’avant-garde dans le complexe militaro-carcéral et les technologies sécuritaires de maintien de l’ordre (drones, surveillance, armes …) qui sont actuellement « testées » sur les Palestiniens.

Mais ce soutien assumé au régime d’extrême droite en vigueur en Israël ne va pas de soi dans une démocratie, une République. De trop nombreux citoyens y sont encore réticents.

Aussi, pour les faire taire coûte que coûte, nos dirigeants ont du mettre en place une logistique imparable :

- réduire chaque jour un peu plus les libertés : d’opinion, d’expression, de manifestation, de la presse, la laïcité …

- en étroite collaboration avec les représentants d’Israël en France : le CRIF et ses nombreuses filiales communautaristes

- et avec le soutien ponctuel d’une milice raciste d’extrême droite, la LDJ

- la propagande de masse est assurée par des media alignés. Pour certains aux mains de Patrick Drahi, franco-israélien, résident fiscal suisse et première fortune d’Israël : Libération, l’Express, BFM, RMC …

- et pour parfaire ce dispositif des faux intellectuels, faux journalistes, mais vrais sionistes, sont chargés d’occuper tout l’espace de parole : BHL, Zemmour, Haziza, Finkielkraut, Fourest, Glucksman, Enthoven, Houellebecq, Klarsfeld, Roucaute, Moix …

Vous hésitez encore ?

Voter pour assurer la carrière des complices de l’assassin de Gaza vous dérange ?

Alors souvenez-vous.

C’était à Paris cet été.

La seule capitale au monde où, un an après les massacres et leurs 2 200 victimes dont 550 enfants, on a rendu hommage … aux bourreaux !

Et c’est à une maire PS que nous devons cette opération « Tel Aviv sur Seine », soutenue par un Premier ministre PS, la droite et le FN réunis !

Toujours pas convaincus ?

Alors sachez que désormais ceux qui expriment publiquement leur résistance à la collaboration s’exposent à des représailles : accusations d’antisémitisme (sic), blacklistage, menaces, violences, poursuites judiciaires ...

Et donc si vous vous sentez toujours Français, citoyens, démocrates, républicains, humanistes, et si vous persistez à vouloir combattre le racisme, la haine, l’apartheid, la colonisation, les massacres … entrez en résistance, prenez le maquis !

Et ne votez ni PS, ni droite, ni FN.

Ne votez pas Netanyahou !

 

Dessin de Tardi pour l'Humanité, publié le 11/8/2015

 

(Tous les liens nécessaires se trouvent dans les articles et les commentaires suivants : censuremedia11 janvier 2015, chemin du pirepourquoi ce soutienfossoyeurs de la RépubliqueBDS)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.