register
directrice MJC-assesseur Tribunal pour Enfants-généalogiste amateur
Abonné·e de Mediapart

74 Billets

2 Éditions

Billet de blog 19 janv. 2015

11 janvier 2015 : "UNE JOURNEE PARTICULIERE"

register
directrice MJC-assesseur Tribunal pour Enfants-généalogiste amateur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

• fin de la République laïque : un Président et un Premier Ministre à la synagogue, kippa sur la tête et femmes séparées

• fin de la France des Droits de l’Homme : les mêmes sont assis à côté de l’assassin de Gaza, criminel de guerre notoire

• fin du délit de racisme et d’islamophobie : les mêmes sont assis devant celui qui « se vante d’avoir tué beaucoup d’Arabes dans sa vie et n’avoir aucun problème avec ça »

Ce soutien, au plus haut niveau, dans un cadre religieux, à des tueurs racistes aura inévitablement les conséquences attendues : exacerber les communautarismes, créer de nouvelles vocations de martyrs et mettre d’autres vies en danger !

Imagine-t-on le Président de la République française assis dans une mosquée ou une église auprès d'un ministre pakistanais ou argentin qui se serait vanté "d'avoir tué beaucoup de juifs dans sa vie et n'avoir aucun problème avec ça !"

On assisterait, à juste titre, à une levée de boucliers politique, mediatique. Mais quand il s'agit d'un ministre israélien qui se vante d'avoir tué des arabes, silence radio !

Tout comme lorsqu'une armée d'occupation d'un pays colonial vient recruter sur notre sol et ... dans une synagogue !

On parle souvent d'un "deux poids-deux mesures" pour qualifier le soutien systématique des dirigeants français et des media à l'Etat d'Israël et aux sionistes invétérés qui relaient ici sa propagande.

Mais il s'agit en réalité d'un cas unique.

Aucun pays au monde ne pourrait bénéficier, ici, d'une telle mansuétude avec une telle politique : extrême droite raciste au pouvoir, apartheid, ghettos, massacres, droit international bafoué, colonisation ...

Aucun pays au monde ne dispose ici d'un tel lobby pour propager un discours raciste, haineux, antirépublicain. Avec bien sur le CRIF et ses filiales, la LICRA, les néocons va-t-en guerre habituels, sans oublier la "meute" de faux experts mais vrais militants sionistes qui squatte les media avec ses "philosophes", ses "journalistes" et autres pipoles. 

Qu'il s'agisse d'humilier des musulmans ici ou de mener des guerres contre eux là-bas, seuls leur propagande et leur discours obsessionnel ont droit de cité. Pas de place pour une parole dissidente, humaniste, pacifiste, responsable, puisqu'elle n'alimente ni l'antisémitisme ni les actes de violence et donc ne sert pas les projets de carrière des politiciens au pouvoir.

Soutenus en haut lieu ils peuvent tout se permettre : mensonges, fausses accusations, menaces ! 

Ainsi pour le président du CRIF, la présidente du Front National est "irréprochable personnellement" et "toutes les violences aujourd'hui sont commises par des jeunes musulmans" !  Un rapprochement idéologique qui a le mérite d'être clair !

Quant aux politiciens, certains, et pas des moindres, vont même jusqu'à considérer, publiquement, Israël comme leur vraie patrie.

Comme Manuel Valls :"par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël" (pour info : son épouse est originaire ... de Montauban, Tarn-et-Garonne !)

Ou Meyer Habib, député : "je n'ai pas peur de dire qu"Israël est mon pays" !

Là encore imagine-t-on possible qu'un ministre français puisse déclarer : "je suis lié de manière éternelle à la communauté musulmane et à l'Arabie Saoudite" ou un député : "je n'ai pas peur de dire que le Vatican est mon pays" ? 

Alors ce choix de soutenir aussi massivement, en France, l'Etat d'Israël, a des conséquences en France.

Comme en aurait eu par exemple un soutien massif à la politique de l'Afrique du Sud de l'Apartheid. Nos concitoyens d'origine africaine tout comme les démocrates, les républicains, les humanistes se seraient scandalisés d'un tel soutien et l'auraient dénoncé et combattu. Et celà aurait parfaitement pu exacerber, ici en France, un sentiment d'injustice, des haines, des violences ...

Ce soutien exclusif à un Israël qui mène une politique aussi éloignée de nos valeurs n'a pas seulement pour conséquences des malheurs et des victimes là-bas. Il alimente ici les communautarismes, les racismes, sert les visées des sectes obscurantistes en tous genres et ... les intérêts électoraux de politiciens assoiffés de pouvoir.

Il s'accompagne bien entendu de prises de position des dirigeants français de plus en plus atlantistes quand bien même les conséquences en seraient dramatiques pour la paix mondiale.

Mais pas seulement.

C’est devenu la pierre d’achoppement contre laquelle buttent toutes nos valeurs, tous nos principes : la République, la liberté, l’égalité, la fraternité, la laïcité, le Droit … tout cela n’a plus cours dès lors qu’il est question, de près ou de loin de l’Etat hébreu.

Et si aucun sujet ne provoque autant de commentaires, d'affrontements, de positions tranchées ... c'est que consciemment ou pas, nos concitoyens mesurent que se joue là quelque chose d'important. 

D'important pour la République, pour l'avenir et la sécurité de tous !

Ils sont peu nombreux ceux qui s'alarment du danger et tentent de nous mettre en garde, quelques uns tout de même :

http://www.iris-france.org/publications/la-france-malade-du-conflit-israelo-palestinien/

http://www.ujfp.org/spip.php?article3762

http://uavj.free.fr/UAVJtxt107.html

http://www.ujfp.org/spip.php?article3853

http://jacobdemeknes.blogspot.fr/

http://www.ujfp.org/spip.php?article3524&lang=fr

http://www.marianne.net/elie-pense/Le-CRIF-un-danger-communautariste_a53.html

http://www.ujfp.org/spip.php?article3932

http://www.legrandsoir.info/israel-contre-les-juifs.html

http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/02/24/benjamin-netanyahou-n-a-aucune-legitimite-a-appeler-les-juifs-a-s-exiler-en-israel_4582415_3232.html

http://blogs.mediapart.fr/blog/stephane-m/030315/texte-magistral-sur-la-strategie-neocons-de-division-de-la-france-par-michele-sibony

Billet modifié le 28/3/2015

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal — Genre
À l’École polytechnique de Montréal, un « attentat antiféministe »
Le 6 décembre 1989, un homme armé d’une carabine semi-automatique entre dans les locaux de l’École polytechnique de Montréal et tue 14 étudiantes. Considéré comme le premier meurtre antiféministe de masse, « Poly » a bouleversé les Québécois et les Québécoises, et marqué un tournant dans l’histoire du pays.
par Aurélie Lanctôt (La Déferlante)
Journal — Éducation
Suicide de Dinah, 14 ans : « On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »
Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.
par David Perrotin
Journal
Étudiants précaires : une petite prime et des bugs
Plutôt que de réformer le système des bourses, le gouvernement a décidé d’accorder une prime inflation de 100 euros aux étudiants boursiers. Les serveurs du Crous n’ont pas tenu le choc, les bugs se sont multipliés et nombre d’étudiants n’ont pas pu faire leur demande dans les délais.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau