register
directrice MJC-assesseur Tribunal pour Enfants-généalogiste amateur
Abonné·e de Mediapart

60 Billets

2 Éditions

Billet de blog 27 févr. 2015

MEDIAPART VICTIME COLLATERALE DE CHARLIE HEBDO

register
directrice MJC-assesseur Tribunal pour Enfants-généalogiste amateur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

On l'apprend seulement aujourd'hui, Mediapart aurait été victime récemment d'un attentat qui n'a fait heureusement qu'une seule victime : la liberté de l'information !

Bien sur le journal en ligne conserve son indépendance concernant les affaires politico-financières, de même que pour les faits divers et tous sujets qui ne risquent pas de contrarier le Premier Ministre et la coalition médiatique au pouvoir.

Mais vous avez donc sans doute remarqué récemment un certain nombre de changements dans votre journal :

- les sujets de société sont désormais débattus uniquement avec des religieux. Les questions de jeunesse avec un théologien musulman et celles concernant la laïcité avec un rabbin. Certains se sont étonnés que ce rabbin soit justement celui que Mediapart avait dénoncé pour ses atteintes ... à la laïcité. A ceux là nous répondons : il faudra vous habituer à ces nouvelles méthodes !

- afin d'éviter toute accusation d'antisémitisme Médiapart a préféré ne pas vous communiquer les propos indignes tenus par le président du CRIF, vous avez du aller les chercher dans la presse encore libre comme le Monde ou le Figaro. Mais certains ont cru bon de les reproduire dans les commentaires. Celà ne sera plus possible à l'avenir. 

- pour la même raison votre journal a du procéder à un très grand nombre de dépublications de commentaires. Une nouvelle Charte va être mise en ligne qui précisera les commentaires désormais interdits mais disons pour faire simple que toutes critiques de la politique d'Israël et de ses relais en France ne sont plus possibles. Un certain nombre de mots ne devront plus être utilisés comme "occupation", "colonisation" et autres "apartheid", ils devront être remplacés par "vie en parfaite harmonie". De même au lieu de "massacres de palestiniens" vous devrez employer l'expression "regrettables incidents de voisinage".

- dans le même esprit et afin d'être cohérents, une ligne résolument atlantiste se met en place. Ne vous étonnez donc pas d'étranges prises de position que ce soit à l'international ou lorsque nous devons nous attaquer à un dirigeant politique de gauche trop peu "mainstream".

- les "journalistes" chargés de cette "épuration idéologique", qui concerne également les lecteurs, ne seront pas soumis à la Charte et ils pourront donc insulter, mépriser, invectiver et dénigrer à loisir les abonnés-citoyens-électeurs que vous êtes. Vos plaintes seront inutiles !

- Mediapart ne peut plus inviter à des débats de personnalités humanistes, pacifistes, responsables. Comme par exemple l'UJFP réclamée à cor et à cris par les abonnés. Sachez-le, ces gens là ne véhiculent ni haine, ni racisme, ni antisémitisme. Avec eux aucun risque d'attiser des violences ou de créer des vocations de martyrs-tueurs si utiles à la carrière du Premier Ministre. Elles n'ont donc pas leur place dans notre journal. 

- pour les mêmes raisons la critique éventuelle du gouvernement ne pourra s'exercer que sur ses aspects politiciens, économiques et sociaux. En aucun cas la dérive autoritaire, totalitaire, liberticide ne sera abordée. Ou alors à mots très feutrés et seulement si nos confrères le font aussi !

- priorité est donnée aux invités qui affichent une religion et qui s'engagent à alimenter un climat de peur, comme l'UEJF par exemple. 

- quant à nos pages culturelles elles seront maintenant consacrées uniquement à la promotion des auteurs membres du Club de l'Oratoire, comme Raphaël Glucksman récemment, et tous autres néocons, atlantistes et guerriers. 

Car ces membres de la coalition médiatique (futur ministère de la propagande) ne rigolent pas et leur menace de "blacklistage" doit être prise au sérieux.

Nous ne devons pas prendre de risques, on sait ce qui est arrivé à ceux qui ne rentraient pas dans le rang :

http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/270314/stop-la-chasse-aux-sorcieres-soutien-pascal-boniface

http://www.politis.fr/Frederic-Haziza-menace-notre,28046.html

http://www.cercledesvolontaires.fr/2012/09/27/la-ligue-de-defense-juive-commet-une-nouvelle-attaque-anti-juive-retour-sur-les-faits-et-analyse/

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pour-le-crif-il-faut-tuer-le-131603

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1234916-de-discours-en-discours-melenchon-n-en-finit-pas-de-surfer-sur-la-vague-du-populisme.html

http://www.mediapart.fr/journal/france/050315/jean-luc-melenchon-joue-saute-cadavre

http://blogs.mediapart.fr/edition/le-leviathan-anthropophage/article/240215/l-expert-l-antisemitisme-et-la-science-quand-dominique-reynie-met-en-caus

http://www.arretsurimages.net/chroniques/2015-03-06/Comment-on-devient-rouge-brun-pour-Quatremer-id7542

Billet mis à jour le 6/3/2015

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire

La sélection du Club

Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Accès au droit des étrangers : régularisons l’administration !
Des élus de la République, des responsables associatifs, des professionnels du droit et autorités administratives intervenant dans le 20e arrondissement, et à Paris, sonnent la sonnette d'alarme. La prise de rendez-vous dématérialisée auprès des préfectures en vue de déposer des demandes de titres de séjour est devenue quasi impossible. « La déshumanisation et le dévoiement des services publics sont à leur comble ! » 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Faire de l’hospitalité un droit fondamental
Dans un livre qui fera date, la juriste Marie Laure Morin propose de faire de l’hospitalité un droit fondamental afin de construire un droit des migrations qui rompe, enfin, avec des législations répressives qui violent les droits humains et menacent l’État de droit. J’ai volontiers accepté d’en écrire la préface.
par Edwy Plenel
Billet de blog
Couple binational : le parcours du combattant
Si on m’avait dit auparavant, qu’en 2021 je serais mariée, j’aurais éclaté de rire ! Pourtant, par amour, on est capable de tout.
par Amoureux Au ban public