René Backmann
Pigiste Mediapart

19 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 juil. 2018

Dix Français proposent à Netanyahou de prendre la place de Salah Hamouri en prison

Malgré les démarches d’Emmanuel Macron et du ministère des affaires étrangères, le gouvernement israélien vient de prolonger de trois mois la détention administrative, sans procès ni charge, du jeune avocat franco-palestinien qui a déjà passé dix mois dans une prison israélienne.

René Backmann
Pigiste Mediapart

Dix personnalités à la retraite – dont plusieurs anciens parlementaires – ont adressé jeudi une lettre au premier ministre israélien Benjamin Netanyahou [Lire ici le texte de la lettre] dans laquelle ils lui proposent d’être emprisonnés en Israël à la place de la Salah Hamouri, jeune avocat franco-palestinien né et résidant à Jérusalem, détenu administrativement en Israël depuis le 23 août 2017 sans procès et sans qu’aucune charge ait été retenue contre lui.

D’abord placé en détention administrative pour six mois, Salah Hamouri, qui est en droit citoyen français, a vu sa détention prolongée de quatre mois. Alors qu’il devait être libéré le 30 juin après 10 mois d’incarcération arbitraire, Salah Hamouri vient d’apprendre que le premier ministre a ordonné une nouvelle prolongation de sa détention de 3 mois supplémentaires.

Et cela malgré les démarches du président de la République et du ministère des Affaires étrangères, que le gouvernement israélien a délibérément ignorées. Et alors que l’ONU juge, comme Paris, cette détention « arbitraire et illégitime ».

Tout se passe, en fait, comme s’il s’agissait de contraindre Salah Hamouri, marié à une citoyenne française et père d’un jeune enfant, à quitter Jérusalem et la Palestine.

C’est pour dénoncer l’acharnement des autorités israéliennes, manifester leur attachement à la liberté et réclamer le respect du droit international, que ces « dix retraités », qui ont informé les autorités françaises de leur démarche, proposent de remplacer Salah Hamouri en prison.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — International
Pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — France
Gauches : comment reprendre la main pour 2022 ?
Échaudées par les tentatives ratées de « triangulation » dans leurs propres rangs, et encouragées par l’actualité, les gauches recentrent leur discours sur le social. Mais se faire entendre reste une gageure dans un paysage médiatico-politique saturé par les thématiques identitaires.
par Mathilde Goanec et Pauline Graulle
Journal — France
Présidentielle : cette deuxième ligne qui prépare l’après
« Refondation », « Front populaire écologique », « Bloc arc-en-ciel »… Au sein des partis de gauche, des personnalités s’activent pour éviter les logiques de division présidentielle. Pour elles, la reconstruction de la gauche commence maintenant, pour ne pas disparaître. 
par Mathieu Dejean
Journal — Culture-Idées
David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »
Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 
par Jade Lindgaard