dame Pipi, ou ragots de chiottes.

dame Pipi, Ragots de chiottes,

 

Mon Cher Edwy,

La délectation de Mediapart à évoquer "la proximité de corps Chirikou-Mélenchon" est détestable et suspecte à au moins deux égards :

  • Le Mélenchon coucherait-il avec Chirikou ? Sous- entendu : le vieux Mélenchon avec la jeune Chirikou ; pouah ! dégueulasse. Cette proximité pouvant heurter ;  de la Droite bien- pensante à certain ancien trotskyste
  • Mais aussi ; ouais, Chirikou aurait triché à propos du Media, Mélenchon, était son intime, donc Mélenchon était au courant, donc Mélenchon a triché... oh, le vilain Mélenchon, le monsieur Propre qu’aurait vocation à nous diriger…

Voilà les digressions que peuvent susciter les propos tendancieux de Mediapart.

Edwy (familiarité du privilège de l’Age et d’une proximité de pensée), tu nous avais caché tes heures sup comme dame-pipi, peut-être pour pallier aux difficultés du groupe suite au redressement fiscal…

 

  • Ce jour, j’hésite entre un désabonnement de courroucé, et l’intérêt que je porte à ta création. Je ne passe pas pour un thuriféraire de Mélenchon, mais tant d’acharnement dans Ton journal me fait penser à un ressentiment ancien et personnel… voire à une vieille querelle d’égos ?…

 

  • Enfin, tu nourris une paranoïa ancienne ; et si nos medias de référence Mediapart et le Canard n’avaient pas « tapé » sur Fillon, pour, plus ou moins consciemment que pour placer Macron au deuxième tour, sachant que le rejet de Le Pen aboutirait à l’élection par défaut de Macron… vieille parano… en attendant, je cogite sur le maintien de mon abonnement, et au fait ; où en est-tu du redressement fiscal ?... (tu vois, on peut tous faire dans le ragot chiotteux…)

 

  • Jacques-René Hébert

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.