René HAMEL

consultant en risques industriels

Sa biographie
Mardi 5 Avril 2016 Monsieur le Directeur SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 17, rue St Blaise 61 000 – Alençon Monsieur le Directeur, Nous avions créé un compte dans votre agence, afin de transférer des fonds à notre fondation de droit cubain, destinés à l’aide d’urgence. Le besoin de justification de l’envoi de ces modestes sommes (150 €/mois), nous interpellait, même si nous comprenions qu’il puisse en être ainsi, au vu de la lutte contre le blanchiment d’argent. Le premier accroc dans ce contrat banque-sociétaire fut sans nul doute l’affaire QUERVIEL où la posture criminaliste de vos dirigeants envers le jeune homme nous fit penser à un dédouanement en règle. L’artefact de votre PDG « découvrant avec horreur la fraude » est un pur bijou. D’autant qu’il m’arrive de m’entretenir avec un de mes familiers (ancien cadre de votre entreprise, chargé du développement des « nouveaux marchés »). Alors que nombre de vos dirigeants connaissaient l’activité « à la marge » de MOSSACK FONSECA, vous avez largement orienté votre clientèle vers ce qui n’était plus réellement de « l’optimisation fiscale ». Vous permettrez que je fasse l’impasse sur la présomption d’innocence. C’est l’image référente de la « Générale » qui en prend un coup. Cette banque à l’origine dédiée à la bourgeoisie agraire et commerçante avait justement la référence bourgeoise, comme bannière, cela nous allait. Je vous prierai, au vu du sus-exposé de bien vouloir me fixer rendez-vous, pour clore ce compte. Respectueusement : René Hamel
Son blog
10 abonnés Le blog de René HAMEL
Voir tous
  • Alain Lambert ou la rouerie en Politique.

    Par
    Il est malin, le vieux lion en politique Alain Lambert l’encore candidat aux sénatoriales de l’Orne… Dans un post publié le 18 juin 2018 il annonce ne plus communiquer sur son blog jusqu’au 1er juillet date de l’élection. Il exhorte ses concurrents à « prendre de la hauteur, de cette hauteur qui convient à la fonction de sénateur ».
  • DE JUDAS A GANELON, petit précis des trahisons dans l’Orne

    Par
    De Pavie à Bouvines, nombre de batailles gagnées d’avance furent au final perdues par la traîtrise de commensaux ayant tourné leur veste au dernier moment. Talleyrand disait : « La trahison est plus une affaire de dates que de point de vue » … Il serait bon que les deux félons sous-nommés méditent cette réflexion d’un observateur du marigot politique Ornais.
  • Sacré LAMBERT… la mascarade continue…

    Par
    Après un éclairage sur le Féodalisme dans l’Orne et des pratiques anciennes dans le département de l’Orne, comment la mascarade se poursuit...
  • Le Féodalisme dans l’Orne

    Par
    Avis au lecteur : Ce document se veut un éclairage des pratiques anciennes dans le département de l’Orne, qui firent dire à un haut fonctionnaire arrivant en poste dans le département : « en fait, c’est comme la Corse, les explosions en moins ».
  • Prix Faux-cul d’honneur 2018 attribué à : Nicolas HULOT

    Par
    Nous connaissions le Hulot plongeur, surfeur, homme d’affaires, dévoreur de belles âmes, Pilote de Hummer, et de hors-bord surpuissant, d’hélicoptère, de moto, sans méconnaître le réalisateur et présentateur-vedette et accessoirement berger de brebis avec Ushuaïa (la fondation), sans oublier l’éphémère candidat à la présidence de la république, un temps l’homme préféré des français…