Fake news Pitié après la fable Necker, d'un mensonge à l'autre

Christophe Castaner a fait fort ; démontrer à la fois son incompétence, sa propension au mensonge éhonté, et un plagiat grossier. En effet en juin 2016 Manuells Valls avait sorti le même épouvantail des manifestants ravageant un hôpital, mais, a propos de l'Hôpital Necker.

L'incompétence du ministre de l'intérieur est patente, sa propension au mensonge s'affirme semaine après semaine. Il s'est livré le premier mai 2019 à un plagiat grossier.

Manuel Valls avait inventé que l'hôpital Necker avait été "dévasté" par les manifestants. L' histoire a déjà été exposée sur Médiapart,

https://blogs.mediapart.fr/gazette-debout/blog/190616/la-casse-de-l-hopital-necker-histoire-d-une-manipulation-politique

 En bonus :  une photo prise le 14 juin 2016, l'après midi même, montre la trace des affrontements, des dizaines de projectiles jonchent le sol, grenades et pierres, Un abris bus est pulvérisé. Mais les vitres de l'hôpital sont intactes.Celui en revanche a subi  les nuages de lacrymogènes, le bruit des grenades de désencerclement.

Vers l'autre façade un homme, seul, armé d'un marteau, a donné un coup dans chacune des vitres, laissant à chaque fois une trace de l'impact puis est est parti sans se retourner. La scène a été filmée.

Le 23 mars 2019 des gilets jaunes ont été pourchassés jusqu'à l'hôpital Saint Louis où ils se sont réfugiés pour échapper à la violence de la police.

Lors de l'épisode du 23 mars, le trajet déclaré allait de Denfert à Montmartre, mais une partie du cortège a bifurqué au pied de la butte Montmartre pour se diriger bers le sud. Les manifestants ont été chargés par la police à proximité immédiate de l'hôpital Saint Louis (dans le 10eme arrondissement). Ils se sont réfugiés dans l'enceinte de l'hôpital puis en sont sortis tranquillement, "mais les gens qui sortaient au compte goutte se sont fait matraquer au fur et a mesure, mais comme j'avais déjà travaillé à Saint Louis, je connaissais les locaux et suis sorti au bout de 3/4 d'heure une heure quand les flics aveint quitté le rue." m'a certifié le samedi 4 mai, un ancien employé de l'hôpital, alors que la manifestation "Gilets Jaunes en défense de l'hôpital Public venait de passer devant Saint Louis

 

Hôpital Necker le 14 juin 2016 19h29 © René Monzat Hôpital Necker le 14 juin 2016 19h29 © René Monzat

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.